apparition

Avec des films comme "Des hommes et des dieux" (2010) de Xavier Beauvois ou "Les innocentes" (2015) d'Anne Fontaine, le cinéma français s'est réemparé, ces dernières années, de la question religieuse

En ce début d'année 2018, avec Le très beau film de Cédric Kahn, La prière et "L'apparition " de Giannoli , deux autres films français sortis coup sur coup en salles ont tenté   le difficile exercice de filmer l'imperceptible et la foi et d'aborder les toujours passionnantes questions de la croyance, de la religion et de ce que l'homme en fait.

Sorti le son réalisateur Xavier Giannoli, nommé plusieurs fois aux Césars du meilleur réalisateur  et cinéaste d'au moins trois très grands films que sont "A l'origine", "Marguerite" ou Quand j’étais chanteur).

En second lieu, L'apparition s'appuie sur son sujet particulièrement passionnant sur le papier puisqu'il traite le sujet de la foi à travers

Dans la peau du journaliste missionné sur l'affaire d'une présumée apparition, Vincent Lindon , troisième gros atout du film, impose comme toujours sa présence d'incarnation qui sied  parfaitement pour son rôle d'homme cartésien qui questionne la vérité et le doute, au cours d'une approche très terre-à-terre qui tranche avec le dimension mystique du sujet.

Le film trouve tout son intérêt dans une première partie assez passionnante où l'on prend connaissance avec la jeune voyante, Anna jouée par une Galatea Bellugi, vraie révélation ( !) du film.en victime de sa vision divine.

vincent_lindon_dans_lapparition

Dommage qu'ensuite, le film finisse par se perdre un peu dans plusieurs pistes et plusieurs histoires différentes  et que les  situations ne sont pas vraiment toutes résolues ,conférant à son récit  un coté frustrant et un peu trop austère qui l'empêche de se hisser au niveau des meilleurs films sur le sujet, du film de Beauvois à celui de Kahn.

On regrette un peu que Xavier Giannoli échoue à donner un souffle- présent dans ses meilleurs oeuvres à ce récit pourtant fort séduisant sur le papier. 

Cela étant dit, cette apparition, par son ambition et l'originalité de son sujet reste un beau  film à voir  et à rattraper en DVD après une carrière en salles un peu timide.  

 
 

 

Bonus : Essais de Galatera Bellugi

Focus sur le projet d'association " Lumière à Zaatari"