eff12a529eefd77151ada4b31a5f1e175cc93ff7

 En cette rentrée 2018, deux films français vont, coup sur coup, chercher à explorer de l'intérieur les années de formation de nos personnels soignants : le 12 septembre, le spécialiste en la matière Thomas Lilti - cinéaste de la Référence ultime sur le sujet- nous propose une plongée dans l'enfer des étudiants  en première année de médecine dans le bien nommé première année, et  dès ce mercredi, avec son  nouveau film le documentariste Nicolas Philibert, De chaque instant, suit des infirmiers/ères en formation dans un Institut spécialisé.

Le réalisateur d’« Etre et avoir » continue, 15 ans après ce film au succès fou, et après un Documentaire sur France Inter qui nous avait un peu déçu, d'explorer les fondements de l’apprentissage qui permet selon ses intentions de " mettre en lumière ce que le temps et l’expérience finissent par rendre imperceptible. ".

 

15566383 C'est une expérience personnelle qui est au  départ du nouveau projet de Nicolas Philibert  qui s'est retrouvé hospitalisé en 2016 suite à une embolie, et c'est à cette occasion qu'il a décidé d'enclencher un projet qu'il avait en tête depuis plusieurs années : faire un film qui rende hommage au personnel soignant.

 C'est donc au sein de l'institut de la Croix Saint-Simon de Montreuil  ( institut privé mais les cours sont financés par la régiond'où pas mal d'élèves issus de milieu populaire) que le cinéaste, fidèle à son principe d'un cinéma observation non-interventionniste, va suivre les étudiants de l'institut au plus près et nous les montre dans ce qui fait la  la grandeur de leur profession.

16e40ebfb9d0386252084e04e16750a48446cf97

C'est l'occasion pour le spectateur de découvrir  un métier rigoureux, normé où aucune place n’est laissée au hasard, ou l’apprentissage se veut et se doit d’être ambitieux

 Le film aborde de façon exhaustive et complète les différents aspects de cette formation – enseignements pratiques ou théoriques, stages, bilans  pour un travail d’observation rigoureux et impliqué qui sait montrer à quel point le réel  peut intérésser dès lors que l’on sait lui porter l’attention qu’il mérite.

01af487ac21f4458da1347dc73789080cf8f4e9d

Le film, partagé en 3 chapitres bien distincts ( la théorie, la pratique en stage et le bilan/retour) salue le dur travail et l'apprentissage nécessaires pour former cette communauté souvent sous-appréciée dans l'opinion publique.

On peut ainsi voir que ces jeunes, issus d'une France mixte et généreuse, sont montrés ici avec pas mal d'humanité, tout à tour , plein de doutes, de conviction, maladroits dans leurs  leurs gestes, inquiets de leurs insuffisances et avant tout avides d'apprendre et de progresser.

Modeste ( parfois un peu trop, le film n'a pas la portée d'un documentaire de Depardon), le film de Philibert,  qui se refuse absolument de marteler un message sur les dysfonctionnements du système sanitaire français,  est en tout cas un vibrant hommage à ces infirmières et infirmiers aussi indispensables que passionnés.

 

21341940b530a3c662bec32c1560acfd0b6ca0ae

 

"De chaque instant", de Nicolas Philibert - bande annonce exclu

 De chaque instant, un film de Nicolas Philibert, 2018, 1h45.

 

A noter que ce film est présenté en Avant-première le  - Mardi 28 Août à 20h00 au cinéma Comoedia En présence du réalisateur Nicolas Philibert