jakob

 "Il arrive à Dieu d’être las de sa luminosité et de son silence, l’infinitude lui soulève le cœur. Alors, telle l’huître gigantesque et suprasensible dont le corps si dénudé et délicat perçoit la plus infime vibration des particules de lumières, Dieu se rétracte en lui-même et laisse un peu d’espace, où, du plus parfait néant, le monde apparaît aussitôt. Délicat et blanc, il rappelle d’abord une moisissure, mais il croît rapidement et ses fibres s’unissent pour former une texture solide."

 Milieu du  XVIIIe siècle, un nouveau messie est annoncé en Pologne. La rumeur enfle, court de bourg en bourg,  qui est ce Jakób Frank que ses adeptes, une vingtaine au moins qu'on dit prêts à mourir pour le défendre, croient habité par l'esprit divin? 

"Un prophète doit aussi faire partie de la communauté, avoir un peu de notre sang, être le lointain parent d’une personne que nous aurions pu connaître, mais dont nous aurions oublié à quoi elle ressemblait."

Un énorme pavé d’un peu plus de 1000 pages. qui nous emmène dans l’Europe des Lumières.  entre  la Pologne, l’empire russe, l’empire ottoman, l’Autriche  sur les traces d'un être  à part, à la fois messie, saint, charlatan, dont la destinée a entraîné derrière lui tout un peuple persécuté, mais plein d'espoir.

 Avec Les Livres de Jakób, la romancière polonaise Olga Tokarczuk nous convie   à un voyage foisonnant et passionnant  qui nous perd parfois et nous surprend toujours  par une imagination assez débordante et un lyrisme assumé.

En outre l'auteur  livre une incroyable description de la Pologne juive et du quotidien de ses habitants souvent miséreux  .

olga-tokarczuk-credit-jacek-kolodziejski_

Une évocation historique flamboyante qui comprend en outre un nombre assez conséquent de reproduction de gravures qui proviennent en majorité des collections de la Bibliothèque Ossolineum de Wroclaw avec un beau  travail de l'éditeur pour un roman qui impressionne, tant par le travail qu'il représente que par  la singularité et l'intérêt de son personnage principal.

    Les Livres de Jakób, Olga Tokarczuk ( Noir sur blanc)