187635-affiche_un_ennemi_du_peuple

En ce moment  et pour quelques jours encore, au Théâtre de l'Odéon,  Jean-François Sivadier, dont on avait pu voir le devenu culte Italienne Scène et Orchestre à la MC93 l'été dernier, met pour la première fois en scène un texte du dramaturge norvégien.

1883, vraiment ? Comment un texte peut il être resté, plus d'un siècle après sa parution, aussi actuel ? Comment peut-il continuer à raisonner ainsi en nous, aujourd'hui ? Au moment où il l'écrit, Henrik Ibsen se considère lui-même comme un ennemi du peuple, sous le feu des critiques de ses concitoyens envers Les Revenants.

Lorsque le Docteur Tomas Stockmann (Nicolas Bouchaut) découvre que les eaux de l'établissement de bains de la ville, administré par son frère, sont contaminées, il entend en informer la ville, à commencer par son principal vecteur d'informations, le Messager.

En lanceur d'alerte, Tomas Stockmann se voit rejeté de tous et même, menacé. Avec sa femme Katrine (Agnès Sourdillon) et sa fille Petra (Jeanne Lepers) se retrouvent seuls, contre tous. A commencer par le frère de Tomas, le préfet Peter Stockmann, qui administre l’établissement de bains, poumon économique et social de la ville. Puis, de Hovstad (Sharif Andoura), du média Messager du peuple qui, après avoir promis un soutien solide à Tomas en publiant son rapport dans la prochaine édition de son journal, se défile, par crainte des représailles.  

187635-unennemidupeuple_jeanlouisfernandez_042_2_

187635-unennemidupeuple_jeanlouisfernandez_042_1_

 Un spectacle emmené par une énergie folle, et une troupe de comédiens particulièrement inspirés...  En ces temps de canicule à venir, toute cette eau sur scène, même si ce n'est pas très écologique, fait quand même pas mal de bien !!

Un ennemi du peuple, jusqu'au 15 juin au Théâtre de l'Odéon.