mort vin

" Un peuple qui ne sait plus boire cessera bientôt d'écrire, de penser,de peindre.."

Ecrit en 1976 et ressorti 20 ans plus tard  ce livre de Raymond Dumay, conjugue ses passions  du vin et de la littérature se sont épanouies en un corpus poétique à nul autre pareil. Ce bouquin date d'il y a plus de 40 ans, mais il reste très intéressant et assez visionnaire.

L'historique de l'évolution de la viticulture  dans le monde occidental nous est contée de façon très ludique.

 

"La vérité profonde d'un peuple, on la trouve sans doute au fond de son verre. "Sans doute la vision de l'auteur apparait elle très pessimiste mais il annonce déjà certains méfaits de la mondialisation. 

" Nous avons besoin du vin, écrit Dumay parce qu'il fertilise la plus féconde de nos zones d'ombres, la générosité. Le vin, produit social avant tout, vit de la solidarité.

Raymond Dumay La mort du vin Nouvelle édition en 2019

    • Préface : Jean-Claude Pirotte
    • La petite vermillon (n° 241)
    • Paru le 29/08/2019
    • Genres : Essais et documents - La Petite Vermillon