136537_couverture_Hres_0

"C'est un fait, depuis au moins la fin du XViie siecle, la parisienne a fait couler beaucoup d'encre, inspiré quantités d'images, sans qu'il soit toujours aisé de définir ce " chic" et ce " chien " qui distille sa silhouette."

 

Marie Paule Belle regrettait de ne pas l' être et se navrait de ne pas être dans le vent  . Elle a hanté nos fantames de jeune banlieusard, et constitue une des figures de la fiction théatrale ou cinématographique depuis longtemps, mais au fait,  à quoi ressemble exactement la parisienne  avec un grand P? 

L’historienne , et agrégée en histoire à l'UNiversité de Tours,  Emmanuelle Retaillaud raconte l’évolution d’une figure mythique , une certaine idée de la femme chic et élégante  et bouscule quelques idées reçues sur la question .

Elle relève un vrai défi , en dressant à travers l'histoire de cette incarnation culturelle, sociale et historique, d'un certaine féminité, à rebours de l'uniformisation voulue par les USA.

Elle commence son investigation  à la fin du 17e siecle, et le début de la cour du roi soleil, o Paris devient l'incarnation de l'esprit français avec ses salons où brillent parures et esprit de répartie.

UN mythe moderne, incontournable où l'élégance et le raffinement font la loi.

Au dela de ses multiples représentations, la  parisienne semble échapper aux diktats de la féminité traditionnelle , on la retrouve aussi bien chez les aristocrates que dans des milieux plus populaires

 

1294909-la-grisette-gravure-vers-1840

Au cinéma Arletty et Jeanne Moreau  au cinéma vont  évidemment lui donner une incarnation différente, toute en gouiaille et en malice et les danseuses du Moulin Rouge apporter esprit canaille et moeurs un peu plus légères. 

Dans la littérature ou la mode, des femmes comme  Colette et Coco Chanel offriront une autre vision de cette parisienne pas si féministe qu'attendue.

Un mythe éternel et immportell, dont l'image fantasmagorique convient d'être préservée  auquel l'historienne grâce à un travail de documentation particulièrement exigeant, rend parfaitement grâce! 

 

870x489_gettyimages-607438826_master

 

 

  Emmanuelle Retaillaud La Parisienne. Histoire d’un mythe Du siècle des Lumières à nos jours Seuil, 432 pp., février 2020, 23 €.