booder

" Sur scène, je vis, je respire à pleins poumons. Je ressens de l'amour à mon égard. Le Public fait abstraction de mon physique, de mon origine, de mes habits, de mon langage."

Booder, avec sa gouaille , son univers  alliant force des mots et  jeu visuel et son physique un peu singulier , a su tracer son chemin parmi les humoristes depuis une quinzaine d’années et s’est largement illustré lors du confinement en se mettant en scène avec son fils dans des vidéos souvent drôles.

Grâce à son humour toujours aiguisé et son autodérision, il donne son ressenti de la vie dans ce qu'il nomme lui même une « société de beaux gosses ». 

Dans son autobiographie  récente  intitulée, Un bout d’air: qu'il a  écrite avec la journaliste Carole Coastaliou,il revient sur son parcours en dents de scie, au gré de respirations saccadées.
Sa santé, son intégration, son parcours tant personnel que sur scène : Booder aborde sans filtre une évolution dictée par un leit motiv: faire de chaque obstacle une opportunité. 
https://www.leparisien.fr/resizer/xg3L0evs7cBWdPp6usIi_ccIHiI=/932x582/arc-anglerfish-eu-central-1-prod-leparisien.s3.amazonaws.com/public/OI6OLV4FFTXRSG22MRFTK22WQU.jpg
Photo Le Parisien 
"Un bout d’air”.raconte son parcours personnel et professionnel. Sa naissance débuts- il a failli mourrir à sa naissance-, ses débuts sur les planches, ses succès, ses désillusions :  il raconte tout sans tabou en insistant sur le fait qu'il ne faut jamais se décourager, s’accepter tel que l’on est, coûte que coûte, et se donner les moyens d’atteindre ses objectifs.
Sa bienveillance, sa bonhommie, font de lui une personnalité de plus en plus attachante aux yeux du public français et cette biographie, qui coeincide avec son retour sur scène au théâtre du Grand Point Virgule également à la rentrée avec son spectacle "Booder is back, "
Un bout d'air, autobiographie de Booder -  Hugo doc / ...3 septembre 2020