Pour mercredi, jour traditionnel de BD/  Romans graphiques voici  trois parutions qu'on a particulièrement apprécié en ce mois de mars 2021. 

 1/ Nouvelles du dernier étage Claire Le Men, éditions du Seuil 

Nouvelles-du-dernier-etage

Peut-on parler de la folie sans tomber dans les images habituelles qui viennent à l'esprit ? Des cris, des gens qui se balancent, des regards vides et une incapacité à comprendre les réactions de l'autre.
Claire Le Men, après avoir partagé ses débuts professionnels en hôpital psychiatrique dans Syndrome de l'imposteur, prouve que oui avec Nouvelles du dernier étage.
Elle s'éloigne des Nids de coucou en se glissant dans la peau de Marianne, Jeannette, Antonin, Paul. Adoptant leur point de vue, elle réduit l'écart entre leur étrangeté et nous. Plus encore, leur étrangeté, même si elle les fait souvent souffrir, paraît soudain plus acceptable, plus fantaisiste que grave. 
Claire La Men se sert de son talent de dessinatrice et de son humour pour nous aider à comprendre ces folies sans jamais les juger. 

2/Une histoire du Velvet Underground de Prosperi Buri (Dargaud)

Couverture

"A la Factory, c’est très mal vu de rigoler…Tout le monde est sous speed, et le top du cool c’est de faire la gueule… être odieux, snober son voisin… prendre des poses suffisantes",
L’auteur, dessinateur et musicien de rock Prosperi Buri propose, avec sa bande dessinée Une histoire du Velvet Underground  de : se moquer  avec un respect du Velvet Underground, le groupe de Lou Reed et John Cale en racontant une version désopilante et sans complaisance de leur parcours.
Avec son trait joyeux et décomplexé, Prosperi Buri réussit le pari d’évoquer la trajectoire tumultueuse du Velvet Underground et de Lou Reed tout en faisant preuve d’humour et de dérision, et sans rien cacher de l’admiration qu’il voue à cette formation qui a influencé de nombreux artistes.
Comme le raconte la légende, les acheteurs du premier album du Velvet n’étaient peut-être qu’une poignée, mais ils ont tous formé un groupe dans la foulée !
Dialogue entre John Cale et Lou Reed dans la BD "Une histoire du Velvet Underground" de Prosperi Buri. (DARGAUD)
Entre conflits d’ego, séparations douloureuses, manque de reconnaissance et managers douteux, le Velvet a connu le parcours du combattant classique de bon nombre de groupes de rock de son époque. Aujourd’hui, il nous reste la musique, et cet album réjouissant qui nous plonge dans le New York mythique des sixties.

Une histoire du Velvet Underground de Prosperi Buri (Dargaud)

 

3/  Le Combat du siècle de Loulou Dedola et Luca Ferrara, Futuropolis

F00114 (1)

New York, 8 mars 1971. Joe Frazier, à l'apogée de sa carrière, affronte Mohamed Ali au Madison square Garden, pour le titre du champion du monde WBA&WBC; des poids lourds. Adepte de Martin Luther King, tout l'oppose à Cassius Clay, rebaptisé Mohamed Ali par Elijah Muhammad, le gourou de l'organisation nationaliste noire Nation Of Islam.

La rencontre entre les deux hommes cristallise toutes les tensions et les luttes pour les droits civiques qui secouent le pays. Leur match devient le combat du siècle. Cette biographie réhabilite le parcours de Frazier, immense champion aux valeurs humanistes.

 Le 8 mars 1971, Joe Frazier affronte Mohamed Ali pour le titre de champion du monde poids lourds. Par son caractère social et politique, ce combat devient celui du siècle.

Un grand roman graphique signé Luca Ferrera et Loulou Dedola, qui sorti pour les 50 ans de ce match de boxe.

combat siecle

Par son caractère social et politique, ce mythique combat passera à la postérité et atteindra l'universalité. Pour l'auteur lyonnais Loulou Dedola, Frazier incarne la pureté et livre une vision moderne du combat pour l'égalité des droits

Porté par le dessin réaliste et émouvant de l'italien Luca Ferrara, cette histoire sportive est aussi pétrie d'humanité et de valeurs morales !