Après notre article sur les enquêtes au cinéma mises en avant par la chaine Ciné + on vous parle d'une enquête qui nous a tout autant marqué mais en littérature avec le dernier roman paru en France à ce jour de la romancière Jax Miller, "Les lumières de l'aube ": 

lumieres aube

 «  Je n’ai pas de mal à croire que Danny ait été malmené par le CCSO, puisqu’il est bien connu et prouvé que la corruption gangrenait plusieurs bureaux du shérif dans le nord-est de l’Oklahoma dans les années 1980 et 1990 : il y régnait  une mentalité du Far West, et une longue et sinistre lignée d’agents rattrapés par des scandales, impliqués dans des meurtres ou assassinés ; dans le comté voisin d’Ottawa, le shérif Harkins avait été tué à coups de couteau seulement deux semaines et demie avant le meurtre des Freeman. Les accusations de corruption et les témoins directs de fautes commises par les forces de l’ordre ne manquent pas, et, pendant quatre ans j’entends les histoires les plus invraisemblables. »

 30 décembre 1999, Welch, Oklahoma. Ils ont fêté les dix-sept ans d’Asley ce soir-là. Dans la nuit le mobil-home s’enflamme, les parents sont retrouvés carbonisés avec deux balles dans la tête. Asley et Lauria sa camarade de lycée sont portées disparues. L’enquête sera menée sans enthousiasme, ou bâclée, par le shérif du coin qui semble peu ou trop impliqué.

Un fait divers qui fit grand bruit en Oklahoma en ce début de millénaire. Malgré l’engagement et l’opiniâtreté des familles, on ne retrouvera jamais les deux jeunes filles et le mobile du crime reste indéterminé. Dans cette région sinistrée de la Bible Belt, chacun essaie de survivre entre petits boulots et arrangements avec la légalité, ici la Meth et le désespoir rythme le quotidien.

De 2015 à 2018, Jax Miller  dont on avait déjà beaucoup aimé les Infames, sorti chez nous en 2016, s’est plongée dans le gros dossier de cette affaire classée. Elle reprend un à un les procès-verbaux de l’enquête, et frappe aux portes de tous les témoins et proches  de la famille Freeman.

Deux meurtres et deux disparitions, il faudra lentement remonter le temps dans cette Amérique profonde. De l’Amérique rêvée de « La petite maison dans la prairie » devenue une Amérique de cauchemar aux sous-sols pollués par le plomb et le zing des mines abandonnées. Une Amérique oubliée où l’on ne peut survivre qu’en priant Dieu  et la Méthamphétamine.

Jax Miller - CrimeCon 2019

Crimes scabreux, folles rumeurs, faux coupables, vrais salauds, Jax Miller effectue une véritable descente aux enfers. Dans son enquête elle croisera des policiers et des politiciens corrompus, et des hommes et des femmes à la dérive, errant sur des terres empoisonnées.

« Les lumières de l’aube » est un instantané sans filtre, une photographie hyperréalistes d’une Amérique exsangue.

Une écriture précise et détaillée pour une traversée de l’Oklahoma par la mythique Route 66  qui n’a rien d’une promenade de santé. Du noir du très noir.

Les Lumières de l'Aube (Hell in the Heartland. A True Story of Murder and Two Missing Girls) de Jax Miller.

Traduit par Claire-Marie Clévy, Editions Plon, 378 pages, 22 Euros, numérique, 15 euros.