acte of love

 Isidore comble le vide laissé par son amant voyageur. Isidore filme des hommes qui ont répondu à ses annonces.

Isidore est un vidéaste amoureux et triste.
Isidore est un artiste doux qui filme des hommes doux.
Isidore filme une suite de rencontres intimes et intenses.
Isidore comble le vide de sa vie d’artiste.
Pour l’amour de l’art, Isidore va-t-il devoir choisir entre l’art et l’amour.
Collage parfaitement narcissique mais aussi délicieusement tendre et puissamment érotique.
acts-of-love
Comme devant un miroir, Isidore absorbe la tendresse et la vitalité de ses sujets.
Il les inscrit à jamais sur pellicule et ces portraits sont réellement émouvants. 
En les dévoilant Isidore se dévoile lui-même dans une autofiction "vaine et futile" peut-être, comme l’affirme sa maman, mais parfaitement indispensable, comme toutes les œuvres d’art.
acts-of-love (1)
On pense forcément un peu ( beaucoup? )  au travail de Sophie Calle, la plasticienne , vidéaste et artiste dans ce film aussi conceptuel qu'intriguant...
Un film beau et dérangeant sur un artiste au travail.

Acts of Love

Un film de Francis Leplay et d' Isidore Bethel  présenté en compétition dans la sélection Documentaires

Voir fiche du film sur le site du festival