07 avril 2014

Le Revenant, Michaël Punke

L'histoire : 1823, Missouri. Tandis qu'une première expédition a été attaquée et annihilée par une tribu indienne, la Rocky Mountain Fur Company force sa chance et engage une poignée d'hommes dans une nouvelle tentative pour rallier Fort Union par un trajet inédit et périlleux. Parmi l'équipée, le trappeur Hugh Grass est attaqué par un grizzli quelques jours après le départ. Défiguré, la gorge et l'abdomen dévastés par les coups de pattes de l'animal, il est laissé en arrière avec deux hommes, chargés de le veiller jusqu'à sa... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 10:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 avril 2014

Trois polars qui nous emmènent loin...

Comme je vous l'ai dit la semaine passée, Le festival Quai du Polar démarre demain, vendredi 4 avril avec une 10ème édition diablement exictante qui met notamment le controversé mais néanmoins très brillant James Ellroy à l'honneur. En fait, j'avais été invité  à la cérémonie d'inauguration de demain  soir, mais comme je serais au même moment à Beaune pour faire le plein de films policiers, la moindre des choses était de profiter de l'occasion pour parler polars. Et ca tombe bien, car que ce soit Michel ou moi, on s'est... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 mars 2014

Infidélités de Vita Sackville-West: cruauté et sentiments à la sauce british

Je me fais parfois un peu honte: alors que j'ai très récemment donné à mon chroniqueur littéraire attitré préféré, je veux bien sur parler de ce cher Michel, tout un tas de pavés de + 500 pages à me lire et chroniquer dans les plus brefs délais (ah oui je suis comme ca, si on bosse avec moi),  dont dernièrement ce si dense Mis au pas des écrivains,  je n'ai, de mon côté, pas le moindre scrupule-ou si peu- à me reserver de mon coté des recueils de nouvelles dont l'ensemble ne dépasse pas les 120 pages!! C'est par exemple le... [Lire la suite]
23 mars 2014

La Mise au pas des écrivains : un livre nécessaire et terriblement d'actu!!

Hasard de la publication, alors que des responsables politiques s’émeuvent devant l’irrespect de certains ouvrages de la littérature jeunesse, les éditions Fayard publie « la mise au pas des écrivains », sous-titré : «  L’impossible mission de l’abbé Bethléem au XXe siècle »  L’abbé Bethléem a publié en1904 un catalogue qui rappelle « L’index » du XVIe siècle mais réactualisé : « Romans à lire et Romans à proscrire », catalogue où tout bon père de famille catholique... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 mars 2014

Deux beaux romans américains sur les relations familiales et le poids du passé..

 Aujourd'hui débute le Salon du Livre sur Paris avec la littérature argentine ( que je connais pas très bien) à l'honneur. Malgré les invitations diverses que j'ai pu avoir, je ne pourrais pas m'y rendre, mais j'en profite quand même pour marquer le coup à ma manière pour parler un peu de littérature. Et plus précissement littérature américaine si vous le voulez bien, car je l'avais quelque peu snobé ces derniers temps, un peu malgré moi,sans doute car tous les romans américains de ma PAL sont souvent des pavés et qu'il me... [Lire la suite]
11 mars 2014

Deux très beaux romans avec plein de prénoms dans le titre!!

 Parmi nos belles découvertes littéraires de ces dernières semaines, figurent deux livres qui n'ont pas grand chose en commun, à part leurs titres qui voient s'accoupler deux prénoms différents l'un avec l'autre. Comment ca, c'est un peu tiré par les cheveux comme point communs? Bon, ok, je vous l'accorde, mais par contre, croyez nous lorsqu'on vous dit que ces livres valent vachement le coup....(la première chronique est écrite par Michel, la seconde vient de moi) 1. Gaston et Gustave;  Olivier Frébourg ( Folio) Pour... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 mars 2014

Last Exit To Brooklyn : 50 ans et pas une ride!!

De la littérature à l’estomac, un livre organique qui sue, glaviote,suinte et même pire, Hubert Selby jr avait 36 ans lorsqu’il publie « Last Exit to Brooklyn ». Six ans à frapper sur sa machine à écrire, six ans qu’il en bave, transpire et même pire, pour lui l’écriture est une question de survie car il est lui-même un survivant. Né en 1928, il contracte la tuberculose à 18 ans, les médecins lui annoncent qu’il n’a plus que deux mois à vivre, après l’ablation d’une partie des poumons il reste quatre années à l’hôpital... [Lire la suite]
03 mars 2014

Sylvie Testud & Michael Cimino : comment tenter de tourner un film contre vents et marées...

Quoi de commun entre Michael Cimino, réalisateur maudit d'Holywwod, porté aux nues avec Voyage au bout de l'enfer, puis jeté aux loups avec son film d'après et Sylvie Testud, actrice écrivain français lyonnaise, à part peut-être, pour le cinéphile lyonnais que je suis, leurs venues régulières au Festival Lumière? Réponse : un même rapport compliqué aux producteurs et financeurs du cinéma, et une même difficulté à tourner un film, comme tout cela est raconté dans deux livres parus récemment et que nous avons lu tout aussi récemment... [Lire la suite]
25 février 2014

Les mémoires hurlantes de Philippe Druillet

  Philippe Druillet, pour ceux qui n'en auraient jamais entendu parler, c' est le maitre rénovateur de la bédé de science-fiction d’après 1968 , « Les 6 voyages de LoneSloane » sa première publication est un livre monument qui reste dans le cœur de tout amateur de S.F. Dessinateur ,peintre ,sculpteur, plasticien, décorateur il est reconnu mondialement par les plus grands, Georges Lucas le prend au téléphone, il tutoyait Ray Bradbury et depuis quarante ans les illustrateurs japonais  pillent allègrement son... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2014

La Mémé de Philippe Torreton est aussi un peu la notre..

Denis Podalydès, Sylvie Testud, Charles Berling, et même Francis Huster (cherchez l'intrus :o)): le nombre de grands comédiens français, et notamment ceux qui jouent au théâtre, qui s'essaient à la littérature est sans cesse grandissant.Peut-être est ce du à cette habitude d'être confronté avec de grands textes qui leur donnent envie, souvent avec succès de passer le cap.... Quoiqu'il en soit, en cette rentrée de début 2014, cela se vérifie encore plus avec notamment Mémé, la 3ème oeuvre littéraire (il avait auparavant écrit... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,