polisse-2011-21222-374976757Depuis que j'ai commencé cette chronique des "3 films à voir cette semaine", c'est bien la première fois où, après avoir   regardé cette liste de sorties  cinéma en salles pour ce mercredi 19 octobre, en long en large et en travers,  je ne vois qu'une seule fiction qui me tente réellement, et c'est bien sûr le dernier film de Maïwen, Polisse.

Même si j'avais encore la carte illimitée, je ne pense pas que j'irais voir autre chose que ce film, qui risque de faire pas mal de l'ombre à tous les autres films, tant on en a parlé depuis sa présentation au festival de Cannes.

D'ailleurs, après Drive et The artist, il est amusant de constater que tous les films qui ont été primé à Cannes et qui ont un vrai potentiel de succès public sortent un par une, une semaine aprés l'autre.

Le pitch: le quotidien de la de la Brigade de protection des Mineurs, à travers  les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs, mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ;

Polisse-Affiche-1Pourquoi je veux y aller :

- Meme si à première vue, j'aurais tendance à me dire que ce film ne va pas forcément beaucoup  me changer de mon quotidien professionnel (l'enfance en danger, je connais, mais plus dans son versant social) que judiciaire) et  si en général j'ai tendance à ne pas mélanger cinéma et activité professionnelle - et l'approche assez documentariste de Maïwen pourrait confirter cette appréhension- , le sujet reste quand même suffisament fort et peu traité au cinéma pour valoir amplement le détour;

- le buzz énorme que le film a fait à Cannes, et sa consécration avec le prix du jury qui forcément réhausse la  valueur du film, vu la qualité d'ensemble de la sélection cette année;

- le coté mélange vie privée/ vie professionnelle, entre ses rires et ses larmes, ses problèmes personnels, et ses doutes professionnels peuvent être un mélange super interessant;

-  le talent de Maiwen pour diriger ses acteurs, déja trés prégnant dans ses 2 précédents films, et ici certainement au top vu le casting sur le papier

- la performance parait- il éblouisante de Joey Starr, personnalité qui me facinait déja en tant que rappeurJoey-Starr-flic-amoureux-Polisse (alors même que je suis pas trés hip hop) et qui depuis qu'il s'est lancé dans le cinéma continue de suprendre de film en en film.

Tous ces élements mis côte à côte, font que le film plane donc à 100 coudées au dessus des autres de ce mercredi, et notamment de Johnny English (je vous avais dit que je suis pas trés humour anglais) et surtout de Hors Satan de Bruno Dumont dont j'ai détesté tous les films.

Mais rassurez vous, j'ai vu la liste des films de la semaine prochaine, et là, je vais avoir le problème inverse : je vais avoir du mal à en dégager seulement 3.... et vous alors, même problème que moi, ou vous en arrivez à en dégager un autre du lot?