rash

Résumé : Travis Shelton est un jeune de 17 ans passionné par la pêche. Un jour, après avoir aidé comme toujours son père dans son champ de tabac, il décide de prendre sa canne et de filer à la rivière.C'est là qu'il aperçoit des champs de canabis. Il décide de les voler et les revendre. Pour cela il rencontre un ex professeur devenu dealer.

Tiens, cela faisait bien longtemps que je n'ai pas parlé livres dans mon désormais mondialement célèbre " coup de griffe de la rentrée". Pourquoi le milieu du cinéma serait le seul à patir de mes mauvaises humeurs?

 Et le roman qui passe sur mon grill, ce n'est autre que le 3ème que j'ai eu l'occasion de lire dans le cadre du prix du roman Fnac, et je dois avouer que c'est le seul qui m'est tombé des mains sans que je ne puisse l'achever. Quelle surprise de voir,quelques semaines après l'avoir lu, qu'il fut sélectionné parmi ceux retenus par les libraires de la Fnac (pas les adhérents, l'honneur est sauf), et surtout qu'il est souvent cité dans les différentes revues de presse de la rentrée littéraire. Bref, je suis passé à coté de ce  monde à l'endroit, et je vais tenter de vous expliquer pourquoi en quelques lignes.

J'ai eu un mal fou à rentrer dans l'intrigue, et cet univers ultra testostéroné et ultra codé du Middle West avec une ambiance white trash et ultra naturaliste, proche des romans de Jim Harisson, m'a  à vrai dire rebuté.

Bon, c'est vrai qu'au départ, l'urbain que je suis a un peu de mal avec la peche à la truite ou la chasse au bison (j'avais déja eu ce probleme avec Sukkan Island, et il aurait fallu une intrigue tout de suite intense et prenante pour que je me laisse happer. Or, la présentation des personnages est lente et confuse, et vient se greffer à cette histoire de vols de plans de cannabis une toile de fond sur la guerre de sessession qui n'apporte pas grand chose au récit.

A travers ce livre, je vois ce que  Ron Rash a voulu nous dire :  non seulement l'homme est façonné par la nature qui l'a vu naître et grandir  mais également par le passé qui peut ressurgir à tout instant. Bref, le thème est classique, et il manque une vraie tension et une vraie approche originale pour haper le lecteur. Et une histoire de guerre de sessession dont on n'apprendra le lien avec l'intrigue principale finit par le perdre totalement, tant on a du mal à comprendre le rapport, et que pour ma part, je m'en suis très vite désinteréssé.

Assurément le roman qui m'a le plus ennuyé de la sélection, mais je le repète, je suis pratiquement le seul qui l'a lu à penser ainsi. Bref, si vous voulez tenter l'aventure de ce monde à l'endroit, évidemment, loin de moi l'idée de vous en empecher :o)