Prix-du-roman-fnacUn prix littéraire en chasse l'autre: quelques jours à peine après avoir cloturé mon prix des Grands lecteurs avec le progrès et les assises internationales du roman (je reviens trés prochainement dessus), j'ai reçu un énorme colis dans ma boite aux lettres...colis composé de 5 bouquins, dont 3 étaient sans couverture puisqu'ils provenaient d'épreuves non corrigées...

Il n'y avait pas de courrier joint à ce paquet, mais qu'importe, puisque je savais ce que cela signifiait : j'étais retenu, et ce, pour la seconde année consécutive, au prix du Roman Fnac de la rentrée 2013!!!

Je vous en avais déjà parlé l'année passée, et mes chroniques avaient alors constitué une bonne partie de mes critiques littéraires du mois de septembre.

Je n'étais pas du tout certain que la FNAC me refasse confiance une année supplémentaire, je me disais même que la règle de l'alternance allait m'être défavorable, mais non, cela ne m'a visiblement pas porté préjudice. 

Très sincèrement, je pense que le fait d'avoir un blog dans lequel je chronique assez régulièrement mes dernières lectures est un net avantage par rapport aux années précédentes où je postulais et où je n'arrivais pas du tout à convaincre en 250 caractères le jury sur mon amour de la littérature et sur mon envie de découvrir avant le commun des mortels quelques nouveautés de la rentrée littéraire.

Maintenant, plus la peine de me casser la tête et de voir le message fatidique qui m'avait tant irrité certaines années " nous n'acceptons que 250 caractères" il suffit pratiquement que je donne le nom de mon blog, et le tour est joué ou presque!!!

Pour mémoire, je rappelle à mes nouveaux lecteurs, qui ne connaissent pas forcément ce prix, qu'il est attribué par un jury composé de plusieurs centaines d'adhérents et de libraires de la FNAC , parmi 30 titres sélectionnés par les adhérents et les libraires de la Fnac qui ont lu sur épreuves les ouvrages de la rentrée.

Ce prix du roman Fnac comporte en effet des avis de lecteurs lambdas, qui permettront d'établir la "sélection des adhérents". En parallèle, les libraires de la Fnac font la même chose, ce qui permettra d'établir la "sélection des libraires". C'est donc à partir de ces deux sélections que le Prix du Roman Fnac 2013 sera choisi, succédant au roman de Patrick Deville, Peste et Cholera, prix du Roman FNAC 2012.

J'ai donc eu le grand privilège, avec une bonne centaine d'autres compagnons de fortune, d'être sélectionné pour lire en avant-première, les romans de la Rentrée littéraire qui paraîtront dès la fin du mois d'août 2013.

Bon, évidemment, qui dit participation à un jury littéraire dit timing un peu court, et là, pour le coup, entre le moment où j'ai recu mes livres et celui où je dois rendre mes appréciations écrites, j'ai même pas un mois complet.

Et lire 5 livres de 250 pages en moyenne en trois semaines, avec mes nombreuses autres occupations à coté, ce n'est pas forcément de tout repos.

Heureusement que j'ai trouvé une âme charitable dont je vous ai déjà parlé ici pour m'aider à chroniquer quelques autres romans d'avant la rentrée que les éditeurs m'avaient si généreusement envoyé, car, pendant ce petit mois, il m'est évidemment bien difficile de pouvoir s'investir dans d'autres lectures que les 5 faisant partie de ma sélection.

Et d'ailleurs, concernant la sélection proprement dite, j'aurais aimé vous en dire quelques mots, mais on va encore patienter un petit peu pour cela.

Certes, je pourrais peut-être vous en parler sans problème, vu que cette année, comme je vous l'ai dit au début de ce billet car, contrairement à l'an passé, je n'ai reçu aucun courrier en amont de l'envoi (peut-être est ce imputable à nos chers amis facteurs) me précisant d'être le plus secret possible quant à mes lectures, mais je vais quand même faire jouer ce qu'il me reste de déontologie pour attendre les dates de  parutions  de ces ouvrages pour vous en parler dans le détail.

Ce que je peux déjà d'ores et déjà vous dévoiler,c'est que ma sélection est, à l'instar de celle de l'an passée, profondément éclectique, qui mélange roman français et romans étrangers, venant de pays et de continents différents.

Et vous déflorer aussi, que,  au jour d'aujourd'hui, à dix jours de la date  fatidique de renvoi de mes critiques,  je n'ai lu que 3 romans sur les 5, et si l'un d'entre eux m'a pas mal plu, un autre m'est tombé très vite des mains....

En revanche, ma troisième lecture  a été le ticket gagnant du bingo si j'ose dire... En effet, ce roman fait partie de ces coups de coeurs incroyable comme j'en ai une à deux fois seulement par an et évidemment je saurais vous transmettre mon enthousiasme sur ce bouquin en temps et en heures....

En tout cas,  une chose est sure : je prends toujours un très grand plaisir à découvrir avant tout le monde ( sauf avant les libraires et les éditeurs évidemment) ces trésors de la rentrée littéraire.

A l'heure où la FNAC, comme tant d'autres enseignes culturelles, éprouve d'énormes difficultés budgétaires, je croise les doigts pour qu'elle ne connaisse pas le funeste destin de son (ex) concurrente Virgin, et pour qu'au moins pendant encore de longues années , perdure ce prix du roman Fnac, toujours aussi important, vu qu'il demeure le seul qui permet à autant de lecteurs non professionnels à participer à la constitution d'un prix littéraire!!!