Le festival de Cannes est derrière nous, tout le monde le sait, mais après un premier concours spécial Cannes avec Univers ciné, j'en remets une couche en vous proposant de remporter des codes pour deux films présentés lors du Festival de L'an dernier.

Présentés et primés d'ailleurs, puisque l'un obtenut le Prix du Jury, et  l'autre le prix du Scénario, deux films asiatiques particulièrement plébisités par la critique et le public que je vous présente dès à présent :

1. Tel père, tel fils de Kore-Eda Hirazaku

 

tel pere

Commencons donc notre offre cannoise par le superbe Tel père tel fils du japonais Hirokazu Kore-Eda, récompensé l'an passé du Prix du Jury. Le cinéaste japonais est certainement aujourd'hui l'un des plus grands auteurs du moment. Après le sublime Nobody Knows, puis Still Walking, I Wish... Tel père, tel fils  suit deux familles totalement opposées qui vont se rencontrer par le biais d'un évenement exceptionnel.

Ryoata, un architecte obsédé par sa réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse et leur fils de six ans une famille idéale. Tous ses repères volent en éclats quand l'hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons ont été échangés à la naissance : le garçon qu’il a élevé n’est pas le sien et leur fils biologique a grandi dans un milieu plus modeste... Grand Prix du jury au Festival de Cannes 2013

 Dans ma chronique rédigée au moment de la sortie en salles du film, je vous disais à quel point cette chronique toute en sensibilité sur la paternité permettait au  cinéaste  de nous dire de très belles choses sur l'amour filial, la disponibilité des parents dans l'intensité de l'éducation, et le degrès d'importance que chacun accorde aux  liens du sang. Une oeuvre qui  séduit beaucoup par le regard que les enfants portent sur les enfants., et .portée également par une très belle photographie qui font de ce "Tel Père fils" un très beau film japonais et tout simplement un très beau film tout court .

TEL PÈRE, TEL FILS - Bande-annonce [VF|HD] [NoPopCorn]

player" width="480" height="270">

2.A touch of sin de ,Jia Zhang Ke 

a touch

 Dans ma présentation du film lors de sa sortie en salles, je vous disais pourquoi ce beau film chinois était à voir.

Synospis :

 Dahai, mineur exaspéré par la corruption des dirigeants de son village, décide de passer à l’action. San’er, un travailleur migrant, découvre les infinies possibilités offertes par son arme à feu;

- parce que le film, sélectionné lors du dernier Festival de Cannes, "A Touch of Sin" a séduit le jury présidé par Steven Spielberg qui lui a remis le prix du Meilleur Scénario;

  - pare que A touch of sin est un film qui dit beaucoup de la société chinoise actuelle, en y croisant les trajectoires de quatre travailleurs , qui explosent face à la brutalité du monde du travail et de la violence sociale dans la Chine contemporaine, dans un contexte de mutations effrénées et de mouvements de migration intérieure.

 - car le  réalisateur Jia Zhang Ke  est un des cinéastes chinois les plus passionnants qui soient, depuis 2002 et Platform ou bien, I Wish I Knew.

A TOUCH OF SIN Bande Annonce Francaise

 Si vous avez envie de vous laisser succomber au charme de ces très beaux films, dites moi en commentaire lequel des deux vous avez le plus envie de voir, et vous participerez au tirage au sort pour tenter de gagner 5 codes pour voir le film de votre choix. Vous avez jusqu'au dimanche 22 juin. Bonne chance à tous!!