sinatra 4ème de couverture :

On le surnommait « Frankie », mais aussi le « sultan des pâmoisons » parce qu’il faisait défaillir les adolescentes. Il fut l’une des voix les plus écoutées du XXe siècle. Idole de la jeunesse américaine dans les années 1940, "The voice" a vendu des centaines de millions de disques à travers le monde. Acteur de cinéma oscarisé, il fut adulé par les femmes dont les moindres ne furent pas Ava Gardner et Marilyn Monroe. Tel était Frank Sinatra (1915-1998), dont la carrière connut des succès éblouissants. Moins connus furent son soutien durable au Parti démocrate (John F. Kennedy lui dut en partie son élection de 1960), ses engagements courageux en faveur de l’égalité raciale ou contre l’antisémitisme à une époque où cela n’allait pas sans risque – de Roosevelt à Clinton, il connut étroitement près d’une douzaine de présidents américains. Il y eut enfin la face plus sombre – même si elle est loin de résumer un personnage aussi complexe –, comme ses relations avec la mafia, ses caprices de star, etc. Avec ses qualités et ses défauts, Sinatra fut un Américain emblématique de son temps. Il avait un tempérament de chien, mais un talent inégalable.
Son parcours fut exceptionnel et il en subsiste aujourd’hui la nostalgie d’un âge d’or évanoui. Il fut et reste encore la voix de l’Amérique.

 

Mon avis :

A part un ou deux standarts incontournables ( "Fly me to the Moon", "strangers in the night" et évidemment "My Way" piqué à Cloclo, j'avoue que je  connaissais très mal l'oeuvre  et encore moins la vie privée de Franck Sinatra, surnommé The voice ( bien avant que l'émission de télécrochet de TF1 n'existe), du moins avant de me plonger dans Sinatra une voix de l'amérique écrit par l'avocat Georges Ayache.

Voilà  une très complète et très documentée biographie,  j'en sais beaucoup plus sur la carrrière et la vie privée d'un de plus grands artistes américains du XXèmle sicèle, qui est à A l ‘origine de quelque 600 disques,et qui enregistré plus de 2000 chansons qui ont été vendues à plus de 150 millions d’exemplaires.

Georges Ayache a écrit en effet une magnifique biographie sur Franck Sinatra et en parallèle nous a fait  découvrir l’Amérique dans ce qu’elle a de fascinant et détestable.

A travers la vie de ce portrait de celui que Bing Crosby avait défini comme le roi du showbizz, c'est un portrait de l'Amérique du XXiè siècle que décrit Ayache tant Sinatra a eu une vie remplie, cotoyant Nixon, Roosvelt, Kennedy ( avec qui il eut les mêmes conquetes), pas mal de mafieux, sans oublier ses nombreuses conquêtes féminines d'Ava Gardner avec qui il tomba follement amoureux et Mia Farrow vers la fin de sa vie.

A travers ce long portrait on voit à quel point Sinatra avait un coté Dr Jekkyl et Mr Hyde, pouvant faire d'immenses caprices de stars et en même temps étant à fond contre l’antisémitisme à une époque où époque cela n’allait pas sans risque et défendait pour les noirs, dans une Amérique pourtant encore très ségrégationniste.

Bref, un livre qui nous démontre merveilleusement bien à quel point, Avec ses qualités et ses défauts, Frank Sinatra fut tout autant qu'un artiste phénoménal, un américain emblématique de son temps.

Frank Sinatra - "The Girl From Ipanema" (Concert Collection)