Trois beaux albums jeunesse reperés en ce week end de Pentecote par notre chroniqueuse masquée :

1 Je veux un monstre /Elise Gravel, Nathan

je veux un monstre

Quel enfant ne demande pas un jour à ses parents un chaton, un hamster, un petit chien ou un poisson rouge ? C'est ce thème qui a inspiré Elise Gravel dont l'humour et l'imagination s'en donnent à cœur joie dans cet album.

Lulu veut en effet un petit monstre comme tous ses amis alors elle supplie son père qui finit par céder. Ils adoptent un bébé monstre tout doux, tout rouge, tout mignon mais qui fait aussi plein de bêtises. Lulu va devoir l'éduquer et chercher aussi à comprendre son comportement.

je veux un monstre bis

Cela ne vous a pas convaincu d'accueillir chez vous un animal de compagnie ? Votre enfant peut créer le sien à la fin du livre sur une double page et lui inventer le nom et les caractéristiques les plus farfelus !

 2. La nuit d'anniversaire -Claire Lebourg, école des loisirs

 

la nuit d'anniversaire

A la maison, le sujet "anniversaire" arrive très souvent sur le tapis. On en parle même toute l'année. Les listes de cadeaux sont faites et refaites et prêtes longtemps à l'avance. Celle des copains/copines à inviter sont régulièrement l'objet de discussions argumentées. 

Dans cet album jeunesse, Olive est une petite chauve souris qui va avoir 6 ans et on la suite juste avant la nuit de son anniversaire (la nuit, parce que dans le monde des chauve souris tout est inversé).

Que ce soit à l'école ou chez son papi, on découvre avec joie tout ce qu'a imaginé l'auteur autour de son héroïne : les décors, l'idée de l'inversion ("plus qu'une journée de sommeil à attendre") et celle aussi de voir le monde à l'envers comme si nous aussi nous nous pendions par les pieds.

nuit d'anniversaire 2

Au delà de ces différences, Olive est aussi impatiente que tous les enfants en attendant son anniversaire !

3. Je veux pas déménager Stéphanie Blake école des loisirs

je veux pas d+®m+®nager

Stéphanie Blake, on est content de la retrouver à la maison avec Simon, ce lapin si lié à l'auteur qui adore dire "cacaboudin", et nous a aidé par le passé à accepter l'arrivée d'une petite soeur, à mieux appréhender l'entrée à l'école, à manger autre chose que des pâtes ou à comprendre pourquoi il fallait apprendre ses tables de multiplications (bon là c'est pas gagné).

Bref on a un peu l'impression que nos enfants ont franchi pas mal d'étapes avec Stéphanie Blake et qu'elle les a vu grandir.
je veux pas d+®m+®nager 2
Cette fois  les parents de Simon lui annoncent qu'ils vont déménager. Si cela n'est pas au programme pour nous, c'est un changement pas anodin pour un enfant (changer de maison, d'école, de copains, d'environnement, de ville, etc) même si parfois je me demande si ce n'est pas nous parents qui nous faisons le plus de souci.Comme vous vous en doutez, Simon n'a pas du tout envie de déménager et pourtant rassurez vous à la fin il retrouve le sourire mais on vous laisse découvrir comment.