Baz'art  : Des films, des livres...
3 mars 2017

Quais du Polar 2017 : Dans l’ombre, Arnaldur Indridason donne vie à un nouveau héros policier...

  Quai du Polar, c'est dans un mois  maintenant, et on continue  plus que jamais notre revue des auteurs invités en mettant la vitesse supérieure avec de grands noms du polar et du roman noir étranger qu'on a envie de mettre en avant ce vendredi et sans doute un peu encore  les jours suivants..

  Aujourd'hui c'est Irnaldur Indridason  le maitre du polar islandais en personne qui honorera Lyon de sa présence la seconde année consécutive,  en promouvant son nouveau roman en date  "Dans l’ombre", début d'une trilogie à venir que Michel, grand fan devant l'éternel a évidemment lu pour nous comme il l'avait fait l'an passé avec son lagon noir. 

Dans-lombre-HD-1-300x460

« Flovent et Thorson s’approchèrent pour mieux voir. Le médecin avait raison. Même si le trait était grossier et maladroit, en l’examinant à la lumière crue du laboratoire, on distinguait clairement la croix gammée dessinée sur le cadavre. »

Mort d’un commis voyageur, oui mais une mort qui ressemble à une exécution. Qui peut bien vouloir la peau d’un simple représentant de commerce sans histoire. Nous sommes à Reykjavik en 1941 et en Islande dans cette période troublée la géopolitique est très, très complexe : il y a des soldats anglais et les américains qui occupent l’ile, des nazis qui rêvent de  grandeur Viking, un médecin eugéniste et une femme fatale bovarisante.

Entre un roman de Graham Green et de John Le Carre, Arnaldur Indridason tient bon la barre, et en digne héritier de ces glorieux ainés, il entraine le lecteur dans une intrigue à tiroirs. Flics islandais, police militaire anglaise ou américaine se jaugent et se méfient les uns des autres autant que des espions nazis qui aimeraient bien profiter de la visite de Churchill dans l’ile pour frapper un grand coup.

Certes, dans ce roman d’espionnage à l’ancienne, le lecteur ne retrouvera pas  la douce poésie mélancolique  qui fait le charme des aventures de notre cher Erlandur.

Mais avec le premier tome de « La trilogie des ombres » Indridason nous livre une formidable saga d’espionnage en pleine seconde guerre mondiale. C’est toujours avec passion qu’il explore la grande Histoire de son pays minuscule coincé entre les États-Unis, l’URSS et l’Allemagne nazi. Vivement le tome deux.

MD

L'auteur à Quais du Polar

Arnaldur Indriðason est né à Reykjavík en 1961. Diplômé en histoire, il est journaliste et critique de cinéma. Il est l‘auteur de romans noirs couronnés de nombreux prix prestigieux, publiés dans trente-sept pays.

Je suis un auteur de romans policiers originaire d’Islande. Mon détective, Erlendur, est un solitaire d’âge moyen, très mélancolique, père de famille lamentable, mais détective convenable. Il aime boire de la chartreuse fabriquée par des moines français, et je ne sais vraiment pas pourquoi si ce n’est que la chartreuse est mentionnée dans un de ses romans islandais favoris, de façon quelque peu amusante. »

http://www.quaisdupolar.com/auteurs/arnaldur-indridason/

Commentaires

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de 5 à 8 rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes,ciné, livres, musique,interviews, spectacles.

 

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 502 993