Après notre revue du Festival D'annecy on continue sur notre lancée en chroniquant deux films d'animation qu'on a pu voir cet été, l'autre en DVD et l'autre en salles..et dans ces deux adaptations de personnages bien connus soient en BD soit en série TV, les américains l'emportent haut la main..

perdu

1 LES SCHTROUMPFS ET LE VILLAGE PERDU- sortie le 14 août chez Sony Pictures

Depuis leur création par le dessinateur belge Peyo il y a bientôt 60 ans, les Schtroumpfs ont conquis plusieurs générations.

Réalisé par l'Américain Kelly Asbury, le troisième volet à l'écran des aventures des célèbres personnages créés par Peyo  par les studios Sony Pictures est plutôt bien meilleure que les deux premières et c'est assez rare pour être soulignés.

Si les deux précédents épisodes qui y mêlaient du live-action avec de l'animation avaient connu un beau succès commercial en France et aux States, cinématographiquement c'était quand même bien laid et peu interessant à suivre,   comme souvent lorsque c'est le cas avec des longs métrages mêlant animation et prises de vues réelles, ici , les producteurs et réalisatrice ont fait le choix que de l'animation pure .

Et force est de reconnaitre que cantonner les Schtroumpfs à leur seul univers animé est une bonne idée qui fait de ce film d'animation en 3D de la saga des Schtroumpfs une réussite mineure mais réelle.


Même si le scénario ne brille pas par son originalité, on retrouve avec joie un peu l'univers original de Peyo même si .Sony Animation a choisi  non pas de reprendre une histoire d'un des albums emblématiques, comme c'est notamment le cas pour les Asterix, mais d’inventer une toute nouvelle histoire

La mise en scène de ce  reboot Les Schtroumpfs Et Le Village Perdu, est bien rythmée et les effets visuels sont assez efficaces.

image242

En plus, si les enfants de 4 à 10 ans seront aux anges, les plus grands peuvent aussi prendre du plaisir devant les aventures des petits hommes bleus et même de certains personnages (le chat de Gargame,l Azraël est particulièrement amusant et la coccinelle qui peut faire fonction de smartphone est une riche idée aussi).

On aurait certes pu éviter cette apparition de de titres pop et dance- un problème récurrent dans certains films d'animations récents- qui donnent un coté trop guimauve et américain à l'ensemble, mais Les Schtroumpfs Et Le Village Perdu reste plutôt un divertissement sympathique et bien troussé.

 

lesasdelajungle2 LES AS DE LA JUNGLE- au cinéma depuis le 26 juillet

Après avoir rayonné dans le monde entier grâce à leur série éponyme, TAT Productions revient avec un premier long-métrage, entièrement réalisé en France, intention louable du moins sur le papier .

Destiné à un public très jeune, « Les as de la jungle » est une adaptation de la série télévisée animée du même nom,  que je n'avais pas vu mais dont l'adaptation sur grand écran ne donne pas envie du tout de s'y coller.

On a la  facheuse impression pendant le film que le  scénario a été écrit pour un jeu vidéo dérivé mais pas vraiment pensé comme un scénario digne de ce nom.

Photo

On enchaine les courses poursuites et  les bagarres , tout cela dans un coté survolté qui fatigue très vite, et  entre deux , quelques gags vraiment pas bien finaud qui ne semblaient pas même faire rire les enfants dans la salle et la  lecture au second degré que les grands films d'animation offrent aux adultes, pas la peine de la chercher, elle est totalement absente..

Cette  comédie d'aventure pour tous petits  possède une animation correcte, mais fait très rarement mouche;  faute à un récit et des personnages vraiment trop simplistes  : résultat des courses :  des bagarres,des guignolades, des blagues qui volent bas : qu'on s'est ennuyé à ces "as de la jungle", mon dieu.. ..