Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Baz'art  : Des films, des livres...
1 février 2019

Leurs enfants après eux: on a lu le Prix GONCOURT 2018

Le prix Goncourt a été attribué en novembre dernier à l'écrivain Nicolas Mathieu pour "Leurs enfants après eux" (Actes Sud), son deuxième livre et comme le livre est imposant et qu'on n'est pas assez nombreux pour lire tout ce qu'on reçoit, on vous livre la chronique en ce premier vendredi lecture du mois de février  :

enfants

Ils ne sont pas si fréquents les romans qui peignent une fresque sociale, qui disent l'injustice par le biais de l'intime ou peut-être que d'habitude on passe à côté de ces romans, pour des raisons diverses....

Impossible de passer à coté de "Les enfants après eux", même avant sa récompense suprême on avait très envie de le lire. Ce roman  est avant tout  le portrait d'une région (l'est de la France, les hauts fourneaux) sinistrée par la désindustrialisation, une France des villes moyennes et des zones pavillonnaires plutôt invisible dans les médias.

C'est aussi un retour dans les années 90 à travers 4 étés (avec plein de références qui font tilt) et le portrait d'adolescents qui rêvent tous de fuir ce lieu qui semble comme une entrave à leur liberté.

mathieu


💪Les super pouvoirs de ce roman 💪

  • Démonter quelques idées toutes faites : On a coutume de dire que, lorsqu'on est jeune, tout est possible,  pourtant, l'auteur nous suggère (car il n'est jamais dans la démonstration) le poids du milieu social. Non l'école n'est pas ce fameux ascenseur social, les formations sans débouchés sont légion, les emplois abrutissants aussi. J'ai souvent entendu mes parents dire qu'ils vivaient mieux que leurs parents mais aujourd'hui ?
  • Instiller une ambiance singulière et palpable : Tout au long du roman, s'installe comme une sensation de moiteur, d'anesthésie liée à la chaleur, à l'alcool et la drogue qu'on consomme pour oublier mais aussi comme pour traduire ces destins englués par leur situation sociale.
  •  Réussir à aborder la précarité et la misère sociale avec justesse et sans pathos : le  propos n'est jamais didactique car tout est dit à travers les trajectoires d'adolescents, leur éveil à la sensualité, leurs relations avec les parents. Même si j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs dans ce roman, "Leurs enfants après eux"  réussit à nous dépeindre des vies d'ennui et sans beaucoup d'espoir mais construit de telle sorte qu on a envie de connaître la suite.

Assez désespérant, on ne le cache pas mais assurément salutaire et éclairant sur notre société actuelle ! ♦️♦️

Leurs enfants après eux, de Nicolas Mathieu, Actes Sud, 426 p., 21,80 €.

Commentaires
B
Non en fait c'est son précédent roman- - aux animaux la guerre- qui avait été adapté en série mais comme la série était passée sur france 3 en même temps que le prix goncourt tu as pu confondre les deux informations.. après celui ci devrait surement aussi trouver un prolongement sur grand ou petit écran il est fait pour !
Répondre
A
Je suis curieuse de ce roman, il a été adapté au cinéma d'ailleurs il me semble ? Ou alors j'ai des hallucinations, c'est bien possible !
Répondre