122586016

"Bijan a l'air ailleurs. Je ne sais pas bien ce que peut vouloir dire ce mot.Si j'évoque ce disant le faciès de Bijan on pourait la penser davantage ma fille que celle de Tala. Elle a le cheveu fin et lustré, tendant vers le doré, celui  que l'on n'a d'ordinaire qu'à la petite enfance  dans nos pays et que je n'ai pour ma part jamais remplacé"

  Une femme part seule découvrir l'Iran,  direction Téhéran, mégalopole de 5 millions d'habitants perchée à 1200 m d'altitude, et va  la bas  très vite faire la rencontre d'une jeune femme, une certaine  Tala,   triste et solitaire,  qui vit avec sa petite fille  Bijan.

Tala a perdu sa mère, en laissant derrière elle un douloureux secret   et avec la narratrice, elles vont partir  sur ses traces jusqu'à L'Ile Longue qui va leur révéler des secrets, les pires souvenirs, les affres de la guerre, les atrocités des hommes, ceux qui laissent sans voix.

Quel secret cette femme gardait-elle enfoui? Leur quête les mène, avec la petite Bijan, jusqu'aux rivages de Qeshm, «l'île longue» au sable noir et d'argent.
Privilégiant les phrases courtes et préférant l'épure au sensationalisme  ,Victoire de Changy démêle les fils souvent étroits entre histoire intime et politique  et livre une intrigue envoûtante et touchante, qui dit beaucoup, mais souvent à demi mots,   sur la triste condition des femmes dans un Iran où  le prix de la liberté se monnaie souvent au prix fort.
Ballade féministe,   intime  et déchirante sur les  secrets enfouis et inavoués," l'ïle longue "confirme  ainsi de façon évidente  le talent de l'auteur ( belge) du déjà réussi "Une dose de douleur nécessaire "paru en 2017. 

Téhéran le 18 juillet 2015, jour de l'Aïd el-Fitr.

 

L'île Longue/ Victoire de Chany- Editions Autrement- publié le 16 janvier 2019