image1

Les éditions Equateurs publient peu de Bande déssinées mais celles qu'elles font paraitre sont pour le moment de bien belles réussites.

Quelques semaines après la très drôle Guerre des Fourmis,  un petit topo sur «  Débridée » de Siyu Cao.

Un album  rempli d’humour de tendresse et d'informations pertinentes sur un sujet  que l'auteur, née à Pékin en Chine et vivant actuellement à Paris (après avoir séjourné quelques temps aux USA et en Angleterre) connait bien : le choc des cultures entre l'Orient et l'Occident.

 En une soixantaines de doubles pages, contenant une image et un texte, Siyu Cao aborde autant de thématiques différentes, ce qui lui permet de traiter avec acuité et la dérision nécessaire  des différences et les ressemblances culturelles, déconstruire les préjugés et faire dialoguer les cultures.

 

debrideee

Par des dessins simples mais percutants, et des textes expliquant l'essentiel, l'auteur illustratrice mentionne ainsi les différents stéréotypes qu’ont les Français sur les Chinois (qui mangeraient forcément du sushi et des nems) : on apprendra ainsi que les motifs de tatouages que les français se font faire en pensant cela super classe ne signifient pas forcément ce qu'on pense, que faire la bise à une jeune chinoise est particulièrement malaisant mais que se prosterner devant elle à la japonaise est plus ridicule qu'estimable, ou encore que parler d'argent n'est pas du tout tabou comme chez nous.

Et comme on apprend aussi que la nourriture est essentielle en Chine à tel point qu'elle est présente dans grand nombre de proverbes ( perdre son bol de riz : perdre son travail), on ne pourrait dire que cet album instructif et très plaisant est un vrai régal !!

 « Débridée – Le monde vu par mes yeux chinois »de Cao Siyu ; Paru le 15 mai 2019 aux Éditions Équateurs

140 pages / 15 €