Encore une  nouvelle association pour promouvoir le cinéma sur Lyon? oui mais  CinemAsian  n'est pas n'importe quelle association sur le cinéma puisqu'elle  se donne pour mission de défendre les cultures d’Asie à travers l’art du cinéma et qu'à cet égard, elle est la seule dans son domaine.

On a rencontré un de ses fondateurs, Flavien Poncet qui nous explique tout sur la génèse et les objectifs de  CinemAsian : 

 cinemaasian

  • En deux mots, comment résumer votre projet d'association?

CinemAsian a été créé pour défendre et promouvoir les films asiatiques, du Proche à l'Extrême-Orient, dans toute la Métropole de Lyon.

 Qu'est qui a guidé cette envie de créer sur Lyon cette association dédiée "à la vivacité des cinémas asiatiques".

A l'origine, CinemAsian est né d'un goût profond pour les films de toute l'Asie. L'idée est apparue au moment où deux groupes de cinéphiles ont eu le désir, en même temps, de partager cette passion.

De cinéphilie variée et complémentaire, on s'est réuni pour défendre d'un bloc ce cinéma, dans toute sa diversité.

Pour l'instant, nous sommes une quinzaine d'enthousiastes.

Ce souhait de réunir les forces vives, les nôtres et celles de structures déjà existantes, pour créer des événements populaires autour du cinéma asiatique a émergé très tôt.

 

  •  Y a t- il des modèles d'association similaires dans d'autres grandes villes de France et si oui, avez-vous pris contact avec elles pour définir votre projet?

Il y a d'abord le souvenir très fort chez certains d'entre nous de l'ancien festival asiatique de Lyon, organisé par Asie Expo pendant 20 ans. 

kinayto

Actuellement, les autorités dans le domaine sont le Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul et le Festival des 3 Continents de Nantes.

Mais il y a aussi le Festival du Cinéma Chinois, le festival du film japonais contemporain Kinotayo partout en France et le Festival du Film Coréen à Paris.

  • Par ailleurs, nous sommes en lien avec d'autres associations de passionné.e.s, parisiennes, notamment. Comme Un Vent d'Est à Paris qui va projeter Barking Dog, le premier film de Bong Joon-ho, inédit en salle en France.

  • Et le Festival du Cinéma d'Auteur Chinois à Paris.

  • Sans compter les nombreuses associations lyonnaises qui seront des partenaires forts : l'Espace Lyon-Japon, l'Institut et le Nouvel Institut Franco-Chinois de Lyon, l'Espace Hillel, l'Association Culturelle Franco-Iranienne, l'Echange Auvergne-Rhône-Alpes Palestine, etc.

 Quels profils ont les membres qui constituent l'association?

  • Tou.te.s bénévoles, on vient d'horizons assez différents. D'âge, de genre et de profession variées, c'est surtout la passion commune pour les films asiatiques qui nous réunit.

 

  • Quelles formes vont prendre les différentes actions de promotion du cinéma asiatique?

On espère rendre les films asiatiques accessibles pour tou.te.s par 4 biais :

  •       des projections dans les salles de cinéma (avants-premières, soirées thématiques, invitations...),
    • hors cinéma (dans des dojos, des bars...),

    • des événements hors projections (blind tests, conférences...)

    • et des manifestations Jeune Public (scolaire et hors temps scolaire).
      Le but, c'est d'intéresser le plus de nombre possible à ces cinématographies d'Asie, en pleine expansion culturelle et économique. Les succès public d'
      Une affaire de famille, des Eternels et de Paraiste le prouvent.

 

4d601cc_K135uQXnSKSp1yiTbfrPKtHl

  • Quels styles de cinéma asiatique ( format, genres..) aimeriez-vous particulièrement mettre en avant ?

Il y a naturellement une plus forte connaissance des films d'Extrême-Orient (le triangle Japon, Chine, Corée). Mais on aime beaucoup aussi et on espère intéresser le public aux films d'Asie du Sud-Est, d'Asie mineure et du Proche-Orient.

On ne s'interdit pas de faire côtoyer le cinéma pop de genre et le cinéma d'auteur indépendant. De même qu'on est ouvert à toutes les formes a priori mineures (documentaires, courts-métrages, expérimental...)

 

cinemasian22

  • Quels sont les partenaires qui ont accepté de soutenir votre projet et quelles sont d'ores et déjà les premières grandes manifestations prévues par l'association?

On est ravis d'avoir eu le soutien de plusieurs lieux (le dojo de l'Okinawa Shaolin qui va accueillir notre premier événement, par exemple), de plusieurs distributeurs (volontaires pour qu'on accompagne leur film en salle), des salles de cinéma (jusqu'à la Maison du Peuple de Pierre-Bénite ou l'Alpha de Charbonnières-les-Bains), des associations et surtout des cinéphiles lyonnais (nombreux à avoir réagi avec entrain sur les réseaux sociaux).

Notre première manifestation, ce sera un Ciné-Tatami : RDV le samedi 28 septembre à 18h30 à l'Okinawa Shaolin (110 quai Pierre Scize, Lyon 5e) pour la projection présentée de « La 36ème Chambre de Shaolin » (un film fondateur du cinéma d'arts martiaux qui a marqué la culture pop, du cinéma au rap), accompagnée d'une restauration et d'une démonstration commentée des chorégraphies du film par l'équipe de l'Okinawa.

Plus d'informations sur cette manifestation et sur l'association sur la page consacrée .  

 

Visuel NL Espace Lyon Japon