cover EP 'Musique de Chambre'

On l'avait découvert il y a cinq ans déjà avec  la sortie de son premier album « Du Bout Des Lèvres » (Pias Le Label), : Simon Campocasso alias Le Noiseur y apparaissait alors comme un artiste vraiment intéressant, à l'univers mélancolique, racé et détaché,  dans la lignée d'un Daniel Darc et surtout d'un Benjamin Biolay  avec qui certains trouvaient d'ailleurs  la comparaison trop proche. 

Cinq ans après cette première entrée en lumière et après l'avoir un peu oublié ( en cinq ans, forcément d'autres artistes ont tôt fait d'arriver comme des comètes et d'effacer de nos disques durs internes nos coups de coeur antérieur) , Le Noiseur revient avec  l’EP  « Musique De Chambre » annonçant la parution d’un nouvel album en 2020.

Malgré ce titre qui sonne très classique, Le Noiseur n'a pas quitté les rives de Biolay and co pour aller du côté de Mozart ou Bach, c'est simplement qu'il s'est enfermé  dans son appartement du XXème arrondissement  pour écrire ( "en peignoir "si on en croit ce qu'il y a écrit sur le dossier de presse) des chansons personnelles, mais tournées vers l’extérieur grâce à une  fenêtre ouverte, côté  rue et qu'il nous ouvre cette porte pour nous propose 5 titres qui ravivent de belle façon l'excellent souvenir qu'on avait gardé de lui voilà 5 ans.  

Comme pour « Du Bout Des Lèvres », le Noiseur s'affirme comme un poète cinéphile qui n'aime rien de plus qu'instiller des ambiances très cinématographiques dans lequel le spleen  et l'élégance se cotoient.

Le Noiseur - ©lavillamektoub (2)

Entre énergie et désespoir, Le Noiseur compose des chansons nécessaires, où planent les fantômes de Francoise Sagan ou de Gustave Courbet comme dans les trois titres qui nous ont particulièrement marqués : 

Françoise Sagan d'abord  au  volant de  sa voiture, est évoquée dans  le sublime « Aston Morphine ».Elle  nous parle de son goût pour l’excès, de vitesse  bien sûr mais pas que...

 

Beau titre aussi que ce « Summer Slow 88 », ballade légère et groovy, qui nous rappelle que Le Noiseur aime la chaleur et nous invite,  avec  trente  ans de  retard, à  danser le  slow  de  l’été.

Enfin, retenons ces  nappes électroniques de  l’imparable  « L’Origine  Du Monde  »,  qui résonnent encore dans votre tête quand soudain un bruit assourdissant vous attire à la fenêtre. 

 

Musique de Chambre - EP

Le Noiseur Sortie: 2020-01-24 #Track: 5

  • ℗ 2019 Dièse Productions distributed by Un Plan Simple /Sony ATV