coeur

"C'est à l'aube que l'enfant pénètre dans les bois, leurs tronc alignés dressent une muraille que peu de villageois franchissent et le coeur de la forêt demeure un refuge ."

On avait plus trop de nouvelles du cinéaste et romancier Eric Cherrière que j'avais rencontré en 2015 au festival du film policier de Baune pour son long métrage  "Cruel "mais il revient en force en cette année 2020  .

Il a finalisé il y a peu ," Ni dieux ni maitres, un  film d'aventures médiéval qui devrait arriver sur nos écrans au cours de l'année, et surtout il a publié un formidable roman "Mon coeur restera de glace", qui vient de sortir chez Belfond et qu'il viendra défendre dans un mois à Quais du polar.

Ce roman  traite de l'horreur de la guerre et de la barbarie à visage humain, mais sous la forme d'un conte poétique et naturaliste  qui se déroule au fond d'une foret sombre et dense de Haute Corrèze.

 

cherriere

En jouant sur  trois temporalités différentes : 1918, 1944 et 2020,  et sur un personnage de légende,  le  Croquemitaine, figure du mal par excellence hante cette forêt qui traque les soldats allemands, Eric Cherrière fait de son récit une sorte de film très visuel qui joue avec les montages et les temporalités sur plusieurs générations . 

Usant de la métaphore poétique pour contrer le réalisme le plus cru , "Mon coeur restera de glace " a la grande originalité de tisser en fonction de ces trois histoires parralèles et sa mécanique narrative parvient à lever progressivement les mystères qui lient ces trois récits entre eux. 

"Régénéré à l'idée de combattre un véritable ennemi, Papa Von Wissen donne l'ordre de continuer et voit Stolker porter la main sur son coeur, là où il range ses photos de famille .Là où il se réfugiait pour pouvoir éxécuter les ordres dans les villages de Bilérorussie. Un territoire ou rien ne l'atteint, sauf un avant."

De quelle sauvagerie sont capables les hommes? Inspiré par le livre de  Christopher Browning "des hommes ordinaires", Eric Cherrière tente de sonder l'animalité qui se cache derrière le soldat le plus lambda pour arriver au crime le plus barbare.

Gardant sa part de mystère à la fin de la lecture, "Mon coeur restera de glace " raconte la fabrique des bourreaux mais le fait non pas de manière frontale, mais avec la poésie et le sens de la mépahorie qui réussisent à nous tenir  à distance et en même temps à nous forcer l'admiration.

Mon coeur restera de glace d'Eric Cherrière, Belfond, Janvier 2020