LaTerreEtLeSang-Banniere-800x445

Après Braqueurs et Lukas, le réalisateur Julien Leclercq continue  sa collaboration avec Sami Bouajila qui, loin de ses prestations habituelles- comme dans le récent  et très beau Un fils, semble prendre un vrai plaisir à jouer des rôles d'action man dans des films de genre, un terrain assez peu usité par le cinéma français.

Comme dans Braqueurs, Julien Leclercq est visiblement très inspiré par le cinéma d'action américain  à la Piège de Cristal où l'adrénaline et la tension prend largement le pas sur la psychologie et les dialogues.

Cependant, à la vision de la terre et le sang, on pense aussi à un certains thrillers d'actions françaises, comme « Canicule"  d'Yves Boisset, ou encore plus aux « Grandes gueules » de Robert Enrico, qui utilise le même décor , celui d'une scierie perdu en pleine forêt.

unnamed (74)

Cette scierie va se retrouver le décor d'une chasse à l'homme puisque son gérant va se retrouver pourchassé malgré lui par une gang de malfrats particulièrement violent à la recherche d'une dose de cocaïne cachée à l'intérieur par un de ses employés.

Dans un lieu angoissant par son immense forêt de pins, le film, après une mise en place artificielle et peu convaincante, devient plus intéressante une fois que la chasse à l'homme commence.

unnamed (75)

Julien Leclerc fait montre d'une certaine tension dans sa mise en scène, soigne  particulièrement le son et le cadre de son long métrage, malgré un budget visiblement restreint.

Le lieu est judicieusement exploité ( on y broie même un bras),  les cadavres s'ammoncelent avec une régularité métronomique et le réalisateur  parvient à monter crescendo la sauce jusqu'à l’explosion finale.

unnamed (76)

Alors évidemment, les personnages manquent cruellement d'épaisseur- les méchants sont particulièrement caricaturaux et le scénario bien prévisible, mais Sami Bouajila, charismatique en diable, porte parfaitement le projet de son metteur en scène qui devrait encore continuer à poursuivre leur collaboration, vu le succès du film sur la Plateforme Netflix.

 

 

Un film de Julien Leclercq

Avec Sami Bouajila, Samy Seghir & Sofia Lesaffre.
Depuis le Le 17 avril sur Netflix.