JPEG - 128.8 ko

 Deux hommes et amis d'enfance,   Lotfi et S., recherchent à travers le désert algérien un supposé terroriste nommé Abou Leila, dangereux criminel dans une Algérie du milieu des années 90 aux proies aux années noires.

Qui sont exactement ces deux protagonistes dont un, S, semble particulièrement fragile psychologiquement, et est ce que leur traque est si réelle que cela?

 Le premier long métrage d’Amin Sidi-Boumédiène, présenté l'an passé à la Semaine de la Critique, est une vision intime et hallucinée , presque hallucinatoire d'une Algérie en proie à ses démons et à une paranoiïa aigue 

Ce film, sorte d'OFNI, d'une maitrise évidente, nous plonge avec beaucoup d'intensité et d'originalité dans les pas d'une  traque, celle d'un supposé terroriste qui donne son nom au long métrage. 

photo1

 Alors que le terrorisme et la guerre civile sont à leur apogée en 1994, Abou Leia  joue sur la peur de l'ennemi invisible qui a visiblement gangréné l'ensemble de la population Algérienne

Avec un récit très élliptique, dont les pièces du puzzle ne seront rassemblées que petit à petit- et encore pas totalement en entier- le film d'Amin Sidi-Boumédiène est un thriller politique et psychologique mais très porté sur le métaphorique et l'onirisme,  avec en son sein plusieurs séquences de rêves qui traduisent le cheminement intérieur d'un héros en proie à ses démons passés et qui le protège, en quelque sorte du réel de la violence. 

 

photo3

photo4

Le film conservera jusqu'au bout de ses 2 heures dix une grande partie de son mystère , conférant à cette plongée désertique une aura particulièrement égimatique à l'instar des films de David Lynch ou du Gerry de Gus Van Sant auquel on pense forcément énormément vu le pitch et le décor désertique exploité pleinement par Amin Sidi-Boumédiène.

On pense aussi à un autre film  maghrébin récent mélangeant politique et surnaturel, le Sortilège du tunisien Adla Eddine Slim, mais le long métrage de Amin Sidi-Boumédiène est plus profond et plus incarné également. 

photo7

Certes, le long métrage est exigeant, il suppose d'être concentré pour saisir les bribes de ce récit qui se dérobe souvent à nous mais, jamais on ne perd vraiment le fil de cette histoire de fantômes et d'une question terrroriste abordée avec beaucoup de finesse.

Le réalisateur se réapproprie plusieurs genres cinématographiques, du road movie au  polar politique  en passant par le cinéma d'horreur, avec des séquences gores  très  graphiques,  et  cet alliage de genre confère à son oeuvre une mélancolie aussi visuelle qu'auditive .

photo5

Si vous aimez les intrigues à tiroirs qui mélange avec une grande habileté le réel aux cauchemars, ce Abou Leila est vraiment pour vous ! 

 

 


Abou Leila  de Amin Sidi-Boumédiène

  •  Acteurs : Lyes Salem, Samir El Hakim, Slimane Benouari, Meriem Medjkane, Amin Sidi-Boumédiène
  •  Genre : Drame, Thriller
  •  Nationalité : Français, Algérien
  •  Distributeur : UFO Distribution
  •  Durée : 2h15mn
  •  Date de sortie : 15 juillet 2020

 
Copyright UFO Distribution