120_160__CHAINEDPlus de dix ans Après AJAMI, on avait hâte de découvrir l'ambitieux projet de Yaron Shani pour la réouverture des cinémas , un dyptique de films centrés autour de la même histoire mais d'un point de vue différent selon l'homme ou la fmme du couple.

Alors que CHAINED suit le parcours de Rashi, flic ébranlé dans sa vie professionnelle qui réalise que sa relation avec sa femme Avigail lui échappe de plus en plus, BELOVED suit le parcours d'Avigail, infirmière dévouée dans un hôpital de Tel-Aviv qui, se ne sentant plus maitresse de ses choix de vie, s'éloigne peu à peu de son mari Rashi.

On a pu voir le premier film, Chained, sorti mercredi dernier en salles, on vous en parle dès maintenant avant de vous reparler du second qui sort mercredi prochain .

 

CHAINED_2_by-Yaron-Shani-©Nizan-Lotem-&-Shai-SkiffScènes primales etouffantes ,Rashi, flic de terrain à Tel Aviv arrête un père violent et maltraitant. Peu de temps après il est appelé pour un suicide familial, un père de famille s' est jeté du haut d' un immeuble avec ses deux enfants.

Scènes terribles qui semblent être le quotidien de ce policier anxieux bien noté par sa hiérarchie.

CHAINED-by-Yaron-Shani-©Nizan-Lotem-&-Shai-SkiffRashi est en couple avec Avigail et très impliqué dans l' éducation de sa belle-fille, une ado de treize ans...très impliqué ou trop impliqué?

A la suite d' une enquête interne, Rashi est mis en congé pendant un mois. Ces certitudes de citoyen modèle comme de paters familias tendre et ferme à la fois, vacillent. Sa hiérarchie doute de lui, la jeune ado se rebelle et Avigail s' éloigne...
C' est beaucoup trop pour ce nounours au coeur  bien plus fragile qu'en apparence...
https://img.aws.la-croix.com/2020/07/07/1201103910/Chained-Beloved-sortent-semaine-dintervalle_0_729_408.jpg

 Caméra au plus près des corps et des visages, Au plus près des personnages. Dialogues crus et réalistes, sommes nous dans un film de cinéma ou bien dans un documentaire??

La question se pose d'autant plus facilement quele cinéaste a engagé des non professionnels et leur fait jouer des rôles très proches de leurs personnalités en ne leur donnant aucun scénario et en misant tout sur l'improvisation et l'émotion à fleur de b(p)eau !

Chained est un grand film sur l'homme d' aujourd'hui...Mais aussi sur l' homme créé par un pays en guerre depuis 70ans...
Un film sur l' incommunicabilité et l' incompréhension dans le couple..
A côté le Beloved déconcerte un peu : il y a un tel écart dans l’approche et la vision des deux protagonistes, 
On peut voir le dyptique comme  une métaphore du mariage d’Israël et de la Palestine un couple dans la non communication stérile et sans avenir....
http://statics.lesinrocks.com/content/uploads/2020/07/03/1456668/beloved-web.jpg
On peut aussi analyser ce projet passionnant et parfaitement maitrisé comme une explication aux désarrois des hommes et des femmes. Incommunicabilité, incompréhension, détresse, solitude et donc  impossibilité d’avoir une vie intime enrichissante.
Sexualité procréatrice ou bien simple jouissance organique, le couple d’après Yaron Shani est dans une impasse.
Un dyptique d’une grande maitrise formel, mais un constat désespéré.  
.Il y a incontestablement pas mal d'Antonioni, de Bergman et du Pialat dans le cinéma de.Yaron Shani un cinéma adulte et sans concession...