“Gagarine” de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh  est présenté cette semaine  hors compétition et en avant première   du Festival Premiers Plans d'Angers.

Il est plus qu'essentiel de  découvrir avant sa sortie en salles  cette fable poétique , alliage tendre et ambitieux entre réalisme et onirisme.

128148227

Youri, 16 ans, a grandi à Gagarine, immense cité de briques rouges d’Ivry-sur-Seine, où il rêve de devenir cosmonaute. Quand il apprend qu’elle est menacée de démolition, Youri décide de rentrer en résistance.

Avec la complicité de Diana, Houssam et des habitants, il se donne pour mission de sauver la cité, devenue son « vaisseau spatial ».  

gagarine

On a vraiment aimé ce  premier long-métrage de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh  découvert en avant-première au festival Lumière. qui emprunte autant au réalisme documentaire qu'à la science fiction d'une grande poésie . 

“Gagarine” a d’abord un court-métrage réalisé en 2015; et il aura trois ans aux deux jeunes réalisateurs pour prolonger l'aventure du film en long métrage. 

“Gagarine” est le nom d’une cité d’Ivry-sur-Seine, un ensemble de 380 HLM, emblème mythique de la ceinture rouge parisienne; inauguré  par le cosmonaute soviétique Youri Gagarine en 1963

gagarine-hd-youri-rougehautetcourt
Le scénario glisse alors  avec une belle nuance du réalisme à la science fiction,  et les deux auteurs  parviennent à faire émerger une poésie urbaine et élégante  dans un univers qui ne s'y prête pas forcément au départ. 

On aime énormément  ce regard positif sur la banlieue qu'on voit peu en général au cinéma, une approche science-fiction pleine de poésie et aussi encore plus étonnant une dimension sensuelle, presque charnelle, également peu usité dans les films dit de banlieue.

Il faut dire que le couple de jeunes  tourteraux composé de  Lyna Khoudri et Alséni Bathily,  sont les pièces maîtresses d’un casting très hétéroclite, entre vrais habitants de la cité et acteurs confirmés ( Denis Lavant , qui accentue la filiation du film avec ceux de Léo Carax ou Finnegan Oldfield,  en dealer paumé ( sans doute le personnage le plus convenu du film).

Un premier long métrage aussi audacieux qu'ambitieux à ne pas rater dès maintenant sur le site du festival Premiers Plans où des qu'il sortira en salles à la réouverture des cinémas 

Voir fiche du film sur le site du festival