abandonace

Steve Martin, comique, acteur, musicien, écrivain, amateur et collectionneur d’oeuvres d’art, est le type même de l’homme-orchestre, très célèbre aux États-Unis pour ses sketchs comiques, notamment dans l’émission télévisée « Saturday Night Live », et apprécié par plusieurs générations d’Américains qui aiment le suivre dans toutes ses diverses aventures artistiques.

Considérant le dessin comme « la dernière frontière de la comédie », et une frontière qu’il n’a jamais encore franchie,  Steve Martin a proposé une collaboration à Harry Bliss, dessinateur du prestigieux magazine The New Yorker : il apportera des idées et des légendes et Bliss dessinera dessus.

Ainsi est né ce tout premier livre de dessins humoristiques du duo, qui bénéficie déjà d’un accueil extrêmement chaleureux aux États-Unis où il s’est retrouvé, dès la première semaine de la parution, sur plusieurs listes de best-sellers. 

bajer

pigeons

 Mélangeant gags visuels et humour fin – d’une subtilité qui atteint par moments le troisième degré ! –, tous deux se livrent à un art qui peuvent séduire et toucher des publics bien différents.

C’est souvent le décalage entre la légende et l’image qui fait rire, ou le détournement d’expressions toutes faites dans des situations inattendues.

Les animaux – chiens, chats, dindes, perroquets, poissons, voire hérissons, tous parlants bien entendu – y ont une place de choix, ainsi que des personnages des plus romanesques : pirates, hors-la-loi, survivants de naufrages en mer échoués sur une île déserte…

Steve Martin. Un premier bébé à 67 ans

Bref, l’imagination est au pouvoir, pour notre plus grand plaisir !

 Une abondance de pigeons ; paru éditions Baker Street, actuellement en librairie.