zaza-bizar-critique-bd-783x1037

Présentation 

Élisa, surnommée Zaza Bizar par les enfants de son école, souffre de troubles du langage. Roman graphique poétique sur le thème de la différence, cet album décrit le paradoxe d'une parole empêchée et d'un langage libéré.
Atteinte de dysphasie, Élisa, 8 ans, est confrontée à une réalité qui ne la comprend pas. L’enfant développe son propre langage, celui de son imaginaire, propre à l’affranchir du monde réel. Au fil des pages de son journal intime, l’enfant nous livre son quotidien, ses peurs, ses doutes, l’incompréhension des adultes, les moqueries des élèves, mais aussi ses joies, ses aspirations et ses rêves.

La citation

« Plus peur des lettres qui se mélangent ou des mots qui se bousculent. Plus peur de ma voix, ni de mes silences. Plus peur d’être la seule à connaître la palette des mots de ma planète. »

Notre avis

Voilà un très joli roman graphiqueà conseiller à partir de 8 ans, à la fois  intelligent et poétique qui parle de la différence et des difficultés d'apprentissage ( les fameux dys)

Zaza Bizar - (Nadia Nakhlé) - Drame [LIBRAIRIE BDNET NATION, une librairie du réseau Canal BD]

Nadia Nakhlé  est llustratrice  mais elle est aussi scénariste, qui manie parfaitement la construction dramatique: ici, elle utilise la parti pris d'un d’un journal intime illustré , ce qui en fait un récit d’apprentissage qui évite les pièges du didactisme et flirte parfois joliment avec l'onirisme.

Ode à la différence, mais aussi un beau portrait d'une émancipation,  Zaza Bizar touche par sa grande sensibilité et son humanisme, et évite le piège des bons sentiments, même si le dénouement pourra sans doute paraitre un peu trop hatif; c'est le seul petit bémol pour cette oeuvre d'une grande maitrise et d'une grande justesse ...

 

Zaza Bizar

Editions Delcourt 

 

Paru le  8 septembre 2021

Merci à Babelio et aux éditions Delcourt 

 

tous les livres sur Babelio.com