lundi 19 octobre

Critique cinéma/ Drunk ; la virée "quadralcoolique" de Thomas Vinterberg

  Invité d’honneur du festival Lumière qui s'est achevé hier , le cinéaste danois Thomas Vinterberg a présenté en avant première dimanche dernier au cinéma le Comoedia son film Drunk, sorti en salles quelques jours après . Voici pour commencer le film notre critique du film et quelques phrases tirées de sa présentation du film  à Lyon :  Quatre quadragénaire, profs dans un lycée, s' ennuyent de leurs vies. .Un prof de musique incapable de garder une femme, un entraîneur de foot célibataire endurci qui s'... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 19 octobre

Lumière 2020 : Conversation avec les Dardenne en quelques phrases choc et quelques tweets

  Vous le savez déjà certainement : Jean-Pierre et Luc Dardenne ont reçu vendredi soir dernier, le 12e Prix Lumière remis par le festival Lumière, à l'occasion de sa 12e édition- qui s'est achevé hier de façon un peu abrupte, couvre feu à 21h00  oblige-.  Il faut dire que les frères Dardenne ont empreint le cinéma contemporain de leur regard puissant et immédiatement reconnaissable.  Les Dardenne, cinéastes du réel et de la vérité, inscrivent leur oeuvre, film après film, dans... [Lire la suite]
samedi 17 octobre

Festival Lumière 2020 / Natalie Wood: What Remains Behind : et tu revois Natalie Wood...

  Natalie Wood: What Remains Behind a été présenté en première française au Festival Lumière hier vendredi 16 octobre, en présence du réalisateur Laurent Bouzereau. Nous étions présents à cette projection.    Natasha Gregson Wagner avait à peine  11 ans quand sa mère, l’actrice Natalie Wood, s’est noyée au large de l’île Catalina le week-end de l’Action de grâce, 1981 et en garde un souvenir terrible d'un matin pluvieux où elle apprendra cette nouvelle qui la changera à jamais . C'est ce... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 16 octobre

Festival Lumière 2020 Oliver Stone... à la recherche de sa ...Lumière

   "Face aux manifestations anti guerre new yorkaises j'étais  pris d'une fureur  contradictoire vis à vis  de ce qui planait dans l'air du temps, une sorte de profonde hypocrisie : nous manifestons pour la paix, mais dans le fond c'est la guerre que nous voulions le déploiement de la violence  à grande échelle. Après  tout j'avais voulu y aller quand même, non? Et à nouveau,  je ressentais la pure futilité de ma quête sembable à celle de notre corps expéditionnaire." Quand le titre de son... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 15 octobre

Festival Lumière 2020 : Souvenirs de Tonie Marshall

  Seule femme à avoir reçu le César du “meilleur réalisateur”, Tonie Marshall était une cinéaste engagée dans la lutte pour l’égalité femmes-hommes dans l’audiovisuel. Le Festival a rendu un bel hommage à cette fidèle amie du festival qui nous a quittés cette année en projetant deux fois Numéro une, un de ses meilleurs films.  Numéro une est un long métrage passionnant  qui aborde le sujet de  l’égalité entre hommes et femmes au travail, et notamment au sein des postes de direction et notamment de la... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 13 octobre

Festival Lumiere 2020 :Invitation à Viggo Mortensen/ Captain Fantastic

 Lumière 2020 met en avant Michel Audiard comme on l'a vu hier mais aussi une icone du cinéma américain , un comédien qui a plusieurs vies, photographe, musicien, peintre mais aussi immense acteur j'ai nommé Viggo Mortensen . En 36 ans de carrière et une cinquantaines de rôles, Viggo a montré l'immense étendue de son talent. Sa prestation dans Captain  Fantastic de Matt Ross (2016) projeté dans le cadre du festival le montre largement ..  Avec un titre qui fait penser à un blockbuster de Marvel , Captain... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 12 octobre

Festival Lumière 2020/ Garde à vue: quand la rencontre Miller/Audiard fait des étincelles

  Le festival Lumière a commencé depuis samedi et même si cette année, restriction sanitaire oblige on n'a pas été convié à la cérémonie d'ouverture (snif), on se rattrape sur les autres séances  et notamment sur les différentes retrospectives et hommages qui sont nombreux.et très riches en enseignements cinématographiques de toute sortes...  On commence dès ce lundi avec un article consacré au centenaire  Michel Audiard avec l'oeuvre de sa filmographique qui nous enthousiasme le plus, le Garde à Vue de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,