Baz'art  : Des films, des livres...
2 novembre 2015

Phantom Boy, Neige et les arbres magiques: les merveilles des studios Folimage

phantom boy

 Après Kent, notre cher musicos lyonnais à qui j'ai contribué une longue chronique pour finir le mois d'octobre, j'ai eu envie  pour commencer le plutot tristounet mois de novembre, de continuer à soutenir les artistes et les initiatives locales, surtout lorsqu'elles sont aussi belles et audacieuses que Folimage. En effet, ce studio d'animation situé dans la Drôme près de Valence, donc pas très loin de chez moi a été, créé en 1981 par Jacques-Rémy Girerd, est spécialisé dans la réalisation de films image par image.

Produisant des séries télévisées, des courts et longs métrages.la création d’auteur est soutenue avec force dans ce centre de création image par image où presque tout est possible,  où les méthodes d'animation utilisées - dessin presque uniquement à la main- pourraient paraitre archaiques mais sont en parfaite cohérence et en résistance- mais pas forcément en opposition à l'animation mondialisée de Pixar et autres Dreamworks

 phantom

Et de ce lieu magique qui s'est construit grâce à la volonté, le talent, et l'imagination d'une centaine d'artistes et de techniciens de l'ombre, j'ai pu récemment voir deux films dont un vient de sortir en salles en ce mois d'octobre, et l'autre le sera le 25 novembre prochain.

  Le premier est "Phantom Boy", que j'ai vu le week end dernier dans le grâce du Festival d'animation lyonnais les Toiles des momes que j'ai également présenté dans un autre billet récent.

Voici un vrai petit bijou d'animation dessiné sur du papier avec des décors à la craie, et qui est l'oeuvre du duo Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli (déjà auteurs de l'excellent "Une vie de chat"  il y a quatre ans, un film auquel on peut penser même si l'univers est assez différent. 

Bande-annonce "PHANTOM BOY" (sortie le 14 octobre)

Si "Une vie de chat" présentait une escapade dans un Paris de roman noir, irréel et  fantasmé, c'est ce coup ci dans un New York et ses hauts les buildings que l'intrigue se déroule. Un New York menacé par la folie d'un homme au visage cassé qui  les aidpourrait bien détruire la ville sans les aides  conjuguées d'un policier, d'une jeune  journaliste et d'un jeune enfant atteint d'une maladie grave qui possède le pouvoir de sortir de son corps et de voler pour sauver la ville.

En mélangeant fantaisie fantastique et polar, les deux réalisateurs nous propose un très beau film d'animation plein de suspens et de poésie, dans laquelle la dimension fantastique apporte une vraie plus value, et la maladie du jeune garçon nous donne droit à de très beaux moments d'émotion qui ont fait venir les larmes chez toute la famille.

Doté d'un scénario particulièrement malin,  et porté par des voix d'acteurs français particulièrement bien dans leurs personnages ( Edouard Baer, Jean Pierre Marieille, et même une Audrey Tautou moins agaçante qu'en chair et en os), ce  "Phantom Boy" est un  vrai régal visuel et une petite pépite scénaristique qui fait ressortr tous les spectateurs, petits et grands sans distinction totalement émerveillés et  des étoiles plein les yeux !!

neige

Parrallèlement à ce génial "Phantom Boy", "Neige et les arbres magiques", issu également du même studio est un projet plus modeste, dans sa conception et dans son résultat.

Ce programme de 4 courts métrages de 51 minutes, à conseiller quasi exclusivement aux tous petits dès 4 ans, et qui sort dans un petit circuit de distribution le 25 novembre prochain vaut surtout pour le volet le plus long ( 26 minutes) , celui qui donne le titre à l'ensemble.

A la veille des grandes vacances, Prune quitte ses parents pour la traditionnelle « sortie scolaire de fin d’année ». Mais une incroyable tempête de neige s’abat sur la ville …

Ce très joli conte hivernal, particulièrement attractif au niveau de l'animation,  est aussi un très beau plaidoyer à la différence puisque c'est une famille d'Inuit qui va débouler de cette tempête de neiges et qui va montrer aux occidentaux de cette ville que l'on peut situer dans le Sud de la France ( Valence pourquoi pas?) la richesse culturelle de cette communauté peu connue chez nous. Et le graphisme de l'illustratrice  Sophie Roze, très circulaire et angulaire sied à merveille à cet univers fait d'igloo et de neige et rajoute à cette ambiance assez irréelle et féérique de ce très beau moyen métrage.

Neige_2

 Ce moyen métrage est précédé de trois autres histoires très courtes (n'excédant pas 7 minutes) qui ont tous la particularité de voir les arbres s'animer et jouer un rôle à chaque fois inattendu et amusant. Parmi eux on pourra laisser de côté les moins réussis "Tigres à la queue leu leu" et  "La Petite Pousse"  pour retenir le troisième le barré et poétique "One, Two, Tree" dans lequel  des arbres décident de  chausser leurs bottes  de sept lieues pour partir à l'aventure  ...

Bref, un film singulier et inventif comme une bonne partie de cette production Folimages dont il ne faut cesser de vanter les mérites!!!

 

belles histoires logo

Commentaires
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 619 939
FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Festival Lumière 2024
 

 

Le festival Lumière fête ses 15 ans. L'ouverture de cette édition anniversaire aura lieu samedi 12 octobre à 18h à la Halle Tony Garnier, en présence du public, des artistes et des professionnels du cinéma. Comme le veut la tradition, le programme de cette grande soirée sera dévoilé ultérieurement. La billetterie pour cette soirée est ouverte ici !

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi