albindelasimone

L’un de nous,cinquième album d'Albin de la Simone, est paru le 24 février dernier chez Tôt ou tard et il est plus que temps de revenir sur ce superbe album, un des meilleurs sortis en ce premier semestre 2017.

Albin de la Simone, c'est cet artiste qui a collaboré, en tant que musicien ou arrangeur,  avec les plus grands artistes depuis maintenant plus de 15 ans, des artistes aussi divers et variés que Vanessa Paradis, Jean Louis Aubert, Iggy Opp Miossec ou Angelique Kidjo sans parler de ses grands amis Vincent Delerm ou Jeanne Cherhal, et qui mène  en parrallèle une carrière solo depuis le début des années 2000.

Avec ce nouvel album, d'où émane une grande simplicité en aparence et grande douceur, De la Simone semble ici plus épanoui que dans ses albums précédents : on  est toujours dans l'épure, que ce soit dans l'habillage ou la sonorité mais pas dans le minimalisme d'autrefois qui pouvait un peu nous rebuter : ici, cordes, envolées lyriques comme harpe, violons et violoncelles agrémentent ainsi fort joliment l'ensemble des morceaux.

Résultat de recherche d'images pour "albin de la michel l'un de nous critique"

 

Au niveau des thèmatiques, le disque aborde notamment  la difficulté d'être un homme dans la relation de couple et la difficulté de faire durer une relation conjugale.

Et surtout, plus que jamais la réalisation et l'immense travail sur  les arrangements - arrangements en général mais aussi arrangements de cordes- sont vraiment  prodigieux... 

 

Notamment sur Le  grand amour, ce  magnifique morceau sur l'amour éphèmre et clip très onirique et inventif.

Sa voix est  vraiment au coeur de ce cinquième opus,  lui qu'on dit avoir eu du mal à se sentir vraiment chanteur, avant que Vanessa Paradis ne décide à lui faire prendre conscience que c'était un vrai chanteur et qui lui a fait comprendre, grâce notamment au duo qu'il ont réalisé ensemble "Adrienne" en 2009, que la musique devait surtout valoriser le chanteur et pas l'inverse.

Du coup, l'artiste a concçu son album autour de la voix, créant les mélodies et les arrangements autour des passages chantés, ce qui est très rare dans son mode de fonctionnement.

Et du coup son timbre particulier, à la douce et fragile mélancolie fait tout le seul de son album; cette bande originale de l'amour qui ne dure pas, et qui se fane, mais amour qui croie aussi à des avenirs meilleurs...

En écrivant et réalisant cet album, Albin de la Simone renouvelle joliment la chanson avec une sorte de classisisme moderne particulièrement jouissif sans aucun artifice et mise en scène qui fait forcément du bien..

Plus que jamais, le lien avec Vincent Delerm,  qui a un peu le même parcours, semble totalement logique et prégnant..

Et on n'oubliera pas de mettre en avant son dernier clip  récemment mis en ligne, celui d'Une femme , dans lequel l'artiste, avec le comédien Micha Lescot, semble beaucoup s'amuser,  parfaitement raccord avec l'esprit de cet album qui dit des choses graves avec une vraie légereté :  

 Albin de la Simone chantera Le 3 mai et 3 juin à l'européen  mais les concerts sont  complets - toutes les infos sur sa tournée ici même.