amelielescrayons_77

 Chaque année à Avignon, j'essaie de pousser, au moins une fois dans mon séjour,  les portes du très joli Théâtre de l’Arrache Cœur situé  près de la porte Thiers, un lieu salutaire notamment parce qu'il se situe un peu plus en retrait des axes principaux et de la folie avignonnaise…

Ici, la société ADAMI ( qui défend les intérêts des chanteurs français) a pris les commandes pour y proposer,  dans le cadre de leur plateau « Talents Adami – On y chante",  plusieurs spectacles de chansons françaises afin de montrer la diversité et la créativité de la scène musicale française.

L’an passé, c’était le groupe Volo qui m’avait émerveillé  à l'Arrache coeur, et cette année, ce fût Amélie-les-crayons que j’ai eu envie d’aller applaudir sur cette petite scène aussi intimiste que chaleureuse.

AmelieLesCrayons_MillePonts_03

Amélie les crayons, j’en entends parler depuis près de 15 ans désormais: il faut dire que cette artiste, enfant de la balle mais qui se serait bien vue institutrice ou fleuriste, a déboulonné en même temps que d’autres artistes de la « nouvelle scène française »  Delerm, Dominique A, Booagerts et autres.

Et sans expliquer vraiment pourquoi, contrairement à ceux-ci que j’ai adoré des leurs débuts, j’étais passé à côté de son univers, écoutant peu ou mal ses disques, en me décupablisant avecen tête l'idée, que, comme les médias avaient tendance à le dire, Amélie était plus une artiste de scène que de studio.

AmelieLesCrayons_MillePonts_06

          En effet, venue du théâtre, Amélie les crayons prend le temps et la peine  de créer des vrais spectacles, entre le théâtre et le concert classique, qui sont tout autant singuliers qu’inventifs;  des spectacles plein d’audaces et de poésie ou les textes et les mélodies sont très joliment mises en valeur , mettant parfaitement en valeur la voix d’Amélie et sa personnalité  un brin allumée, qui arrive à happer et charmer le moindre spectateur, même le plus récalcitrant.

      C’est ce que j’ai pu vérifier la semaine passée à Avignon avec le nouveau spectacle de la demoiselle, «  Mille Ponts «  qu’elle a prévu de présenter 21 fois sur Avignon, avant de se lancer dans une tournée dans toute la France à la rentrée  2017,  avec un vrai spectacle pensé et conçu comme tel ( notons à ce propos le beau travail de mise en scène du lyonnais Fred Radix ).

« Mille Ponts », c'est aussi le nom de son quatrième et dernier album à ce jour, sorti en juin dernier, un album que j’avais reçu un peu avant de partir  à la cité des Papes, et que je n’ai vraiment apprécié qu’après avoir vu le spectacle d’Amélie, corroborant bien le fait que l’artiste est avant tout faite pour la scène.

Même s’il n’aura duré qu’une heure (c’est le seul bémol de ces plateaux ADAMI, pour pouvoir proposer de nombreux spectacles, les artistes donnent des versions allégées de leurs spectacles), tous les privilégiés du Théâtre de l’arrache cœur auront pu assister à un concert  aussi intelligent  que protéiforme et joyeux, et sont tous ressortis le sourire aux lèvres et la banane en bandoulière.

Les morceaux qu’elle a présenté ce soir-là, principalement tirés de son dernier album,  prennent vraiment leur essor sur scène, et on ne peut que se délecter des petits poèmes remplis de fantaisie et de tendresse qu'elle n'a pas son pareil pour trousser, enrobées de mélodies aussi percussives qu’entêtantes pour concevoir un spectacle, qui d'après ce que m'ont dit des fans de l'artiste qui ont assisté aux tournées précédentes, ne ressemblait pas du tout aux autres tant Amélie n'aime rien de plus que se renouveler.

Amélie aime son public et sait particulièrement le choyer (d’ailleurs, petite anecdote qui ne mange pas de pain :  en entrant sur scène, elle m’a surpris pendant que je pianotais sur mon portable en attendant le début du concert), me tapotant l’épaule et me demandant si ça allait bien), en lui faisant notamment faire des mouvements décontractants pour les articulations ou des exercices relaxant tout l’appareil ORL.

AmelieLesCrayons_MillePonts_04

Amélie sur les planches, c'est une chanteuse particulièrement souriante, qui s’éclate  véritablement sur scène et  semble sincèrement touchée par les réactions de ravissement du public.

Mille Ponts est un  spectacle qui revêtait ce soir là des oripeaux de musique traditionnelle, mi océaniques mi celtiques, et dont les percussions semblent être le véritable moteur, donnant à l’ensemble  un côté percussif, voire tribal.

Il faut dire que contrairement à ces précédents albums, « Mille Ponts » est composé de morceaux  basées  avant tout sur des rythmiques ou sons rythmés,  au détriment du  piano qui était d’habitude le premier outil de travail d’Amélie.

AmelieLesCrayons_MillePonts_05

Entouré de musiciens multi instrumentistes de grand talent que sont Olivier Longre et Quentin Allemand (le sosie de l’acteur Jean Pierre Lorit pour ceux qui connaissent), et qui manient aussi bien la guitare que d'autres instruments moins usités que la derbouka ou la  mandoline, Amélie les crayons offre un spectacle solaire et léger comme une bulle, mais qui sait aussi réserver quelques beaux moments d’émotion (les très beaux «  Madame » ou « l’escalier »).

Bref, avec ce concert,  j’ai désormais la certitude qu’Amélie les Crayons est une artiste qu’il faut absolument avoir vu au moins une fois sur scène, pour en prendre plein les oreilles et le sourire au coin des lèvres.

 Pour paraphraser un grand chanteur français, on peut dire qu’il y'avait de la joie à voir entendre Amélie et ses complices sur scène, et merci au OFF d’Avignon et à ADAMI de nous avoir offert ce cadeau!!

 

Concert dans le cadre des « Talents Adami – On y chante », 18 heures l'arrache coeur

 Crédit Photo: Joel Guerin/ Fabrice Buffard