aff

En salle depuis ce mercredi 13 février, Moi, maman, ma mère et moi un film de Christophe Le Masne, qui a été comédien  de théâtre, a réalisé plusieurs  court métrages et nous offre là une oeuvre douce  amère, légerement foutraque  qui raconte comment une fratrie qui vient de faire face au décès de leur mère  doit vider la maison de leur enfance au cours d'un week end plus mouventé que prévu.
Sur une trame assez classique,  Christophe Le Masne brode une fantaisie sympathique et  plutôt plaisante à regarder, notamment grâce à son  joli quatuor d'acteurs gentiments azimutés comme  Grégory Montel, Olivia Côte, Lolita Chammah ou encore Philippe Rebbot ( même si ce dernier a tendance à jouer toujours le même rôle, un peu lassant au bout d'un moment) .

moi_maman_3-8480f

Grégory Montel qui s'est fait connaître au grand public avec son rôle dans la série "Dix pour cent"  est assez  génial en garçon qui a raté l'enterrement de sa mère et qui va devoir faire face à de graves  hallucinations et voir dévoiler un secret qu'il pensait caché à tout jamais. Il va être contraint à remonter le fil de son histoire et remettre de l’ordre dans ses souvenirs.
Le film s'appuie aussi sur un joli  décor champêtre et bucolique et si l'ensemble parait sans doute un peu trop anecdotique pour rester durablement en mémoire, la comédie de Christophe Le Masne  nous réserve  quelques agréables moments de détente et s'avère en tout cas plus recommandable qu'une autre chronique familiale à l'affiche avec un duo de monstres sacrés.. 

Bande annonce - Moi, maman, ma mère et moi (2019)