J'étais partagée entre la réticence et la curiosité à l'idée de découvrir ce qui est aujourd'hui considéré comme un chef d'œuvre de la littérature italienne. Plusieurs amies m'avaient parlé d'une lecture incroyablement compliquée et c'est volontairement que j'ai écouté ce titre en dernier parmi ceux sélectionnées pour le Prix Audiolib 2019. Aussi, une sorte de mythe l'entourait, sachant que Goliarda Sapienza avait mis dix ans à l'écrire, que sa rédaction, fastidieuse, l'avait mise aux abois et qu'elle est morte avant de l'avoir vu publié partout dans le monde. 

                                                          9782367628318-001-T

L'histoire...

L'Art de la joie est le récit de la vie de Modesta, née d'une famille sicilienne pauvre, au même moment que le XXème siècle : le 1er janvier 1900. Nous la suivons, de son enfance à son adolescence, puis dans sa vie d'adulte, de femme, de mère. Nous assistons à la découverte de ses premiers émois amoureux -  avec d'autres jeunes filles comme Beatrice, de jeunes hommes ou d'hommes plus âgés comme Carmine -, de la littérature. C'est un portrait de femme libre, forte, obéissant à son instinct, qui se déploie sur des années, tout autant qu'un roman d'apprentissage, la chronique d'une époque en proie aux bouleversements politiques, et enfin, un hymne à la joie et à la création de son destin.

L'Art de la joie est un roman incroyablement dense. Je n'avais jamais écouté un livre audio aussi long et cette lecture a parfois été pénible à suivre, mais je suis heureuse d'en être arrivée à terme. Il faut dire que la narratrice m'a beaucoup aidé à perséverer dans mon écoute !

La narration...

Je salue Valérie Muzzi d'avoir assuré la lecture à haute voix d'un si monumental et parfois si confus ouvrage, sans trop nous perdre entre les différentes narrations, les nombreux personnages - elle réussit à donner à chacun une identité, nous permettant ainsi de nous repérer, ce qui n'est pas évident avec la version écrite, la narration passant de la première à la troisième personne à certains moments. Sa voix sensuelle se prête très bien aux scènes de découverte de la chair et d'amour (et elles sont nombreuses !). 

J'avais découvert cette narratrice grâce à sa lecture de Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une et je suis impressionnée d'entendre sa capacité à exceller dans un registre aussi léger que celui du feel good book de Raphaëlle Giordano, que d'un classique de la littérature italienne. 

Vous voulez écouter L'Art de la joie en version sonore ? Rendez-vous sur le site d'Audiolib !