IMG_20191124_122705

Ella elle l'a, chantait France Gall. 
Elle l'a ce sens du swing, genre musical mais aussi qualité vocale et instrumentale qui lui vaut le titre de "First Lady of Swing".
Elle l'a cette oreille relative absolue (capacité consistant à identifier et recréer quasi instantanément l'intervalle entre deux notes de musique).Mel Tormé, grand chanteur, batteur et compositeur a avoué un jour "J"essaie toujours de trouver un disque où Ella Fitzgerald chante une seule note fausse, et je n'y arrive pas."
Elle l'a ce don de capturer la lumière sur scène, cette voie divine qu'elle offre au public dans un rythme de représentations assez dément. 

IMG_20191124_122739

Tout cela, le photographe Jean-Pierre  Leloir a cherché à le montrer à travers son travail .
Il a cherché à transmettre la beauté et la pureté de l'instant.
A travers ce beau livre, il nous invite à suivre les années françaises de Lady Swing en coulisses, sur scène, lors de ses concerts. 
L'ouvrage retrace plus de 40 ans de carrière en France d'Ella Fitzgerald, à travers plus de 250 photographies souvent inédites, d'extraits de carnets et d'agences.
Jean-Pierre Leloir nous emmène des grandes scènes parisiennes aux festivals plus pointus et dévoile les soirées mondaines et les moment de complicité artistiques entre Elle et ses musiciens. 

IMG_20191124_122720 (1)

"Not you again" Ella, en apercevant une fois de plus Jean-Pierre Leloir et ses appareils 
Vous aurez forcément envie d'écouter la voix d'Ella Fitzgerald après l'avoir accompagné de son enfance pauvre à ses concerts inoubliables. Ce beau livre propose justement dans ses annexes une discographie sélective. 
En plongeant dans Ella Fitzgerald, les sessions photographiques de Jean-Pierre Leloir, on devine la complicité entre le photographe et Lady Swing mais aussi la grâce de celle-ci quand elle était sur scène.
"Hommes, femmes ou enfants, c'est Ella la plus grande de tous" Bing Crosby.

Ella Fitzgerald, les sessions photographiques de Jean Pierre Leloir , Glénat