Baz'art  : Des films, des livres...
28 novembre 2019

Sélection polars et roman noir automne 2019 : Willocks/ Menkell/ De Giovanni

 Sélection polars /trois coups de coeur automne  2019 : trois polars ou plutôt romans noirs , deux poches et un grand format  que  trois membres de la rédaction ont dévoré  en cette fin d'automne  et qu'on vous conseille ardemment pour réchauffer vos longues soirées d'hiver : 

 1/La mort selon Turner, Tim Willocks ( Pocket) 

mort selon

 

"Turner ne sut pas comment le prendre. Il se sentait presque blessé. C'est très étrange, de la part d'un prédateur aussi infatigable que lui.  Le colonel Nyathi qui n'avait pas sa langue dans sa poche, l'appelait le Lion de Nianga. Il respectait méticuleusement la procédure, son dossier ne faisait pas état de la moindre brutalité, et sa ténacité était proverbiale, quoique épuisante pour les autres.  

 Changement de braquet pour Tim Willocks, scénariste pour Speilberg ou Michael Mann et romancier habitué des romans historiques, un peu à la Alexandre Dumas ( Les douze enfants de Paris notamment).

Dans son nouveau roman récompensé au dernier quais du polar,  il va chasser sur les traces de l'immanovible Deon Meyer, et nous livre un western sombre et cruel sur l'Afrique du Sud, qui se situe au Cap ( où l'auteur britannique n'a jamais mis les pieds mais qu'il restitue formidablement) .

 Le roman commence lorsqu'un jeune afrikaner de très bonne famille renverse une jeune SDF noire. Il décide, avec les personnes qui l'accompagnent de la laisser agoniser sans prévenir les secours.

 C'est sans compter sur Turner, flic noir de la Criminelle, bien déterminé à retrouver le coupable de ce crime resté impuni, mais notre héros seul contre tous, aura fort à faire vu que le meurtrier est le fils de Margot Le Roux, une femme d'affaires très riche qui tient les rênes de grosses activités minières de l’État et qui a bien l’intention de protéger sa progéniture

 La mort selon Turner est une flamboyante tragédie Shakespaerienne, avec de temps en temps une ambiance un peu à la Tarantino, le portrait d'un combat pour la justice d'un homme seul contre les institutions, sous fond de ségrégation raciale.

L'intrigue policière est bien solide, mais l'auteur va plus loin avec son portrait d'une Afrique du Sud dans laquelle les cicatrices liées à l'Apartheid restent fortement tangibles, tant les frontières économiques, sociales et bien évidemment raciales sont encore totalement palpables et gangrènent encore toute la société.

 Un polar plein de souffle et d'humanité, aux allures de western mais aussi plein de violence et de testostérone, autrement dit le lecteur en a largement pour son argent !

 

2/ Le Dynamiteur, Henning Mankell,  Points. 

Le-Dynamiteur

"Nous sommes dans la barque. Oskar et son décompte monotone des poissons péchés. 

Le jeu de cartes, Radio Nord, les fréquences et les tasses bleues ébréchées.

Et le narrateur? Oskar trouve qu'il remonte trop lentement son filet."

Henning Mankell ,  décédé le 5 octobre 2015  est  un des maîtres incontestés du roman policier scandinave, mais il s'est également imposé en littérature. 

Créateur du commissaire Wallander, on savait le romancier bourré de talent, avec ses  derniers romans «  Les chaussures italiennes » et « Les bottes suédoise » on avait dit qu'il  il atteint le niveau de la très grande littérature mais on s'aperçoit qu'il l'avait atteint dès ses débuts

En effet, quand, en 1973, il publie Le dynamiteur, l’écrivain suédois n’a que 25 ans.  Son premier roman est un Germinal à la suédoise" .Un roman resté inédit en français avant 2018 qui n’a pas pris une ride. Bien que située dans la première moitié du XXe siècle, son histoire est atemporelle puisqu’elle parle de ce qui fait l’essence de l’homme et de sa dignité.

Ce roman est le récit d’une vie, l’assemblage de souvenirs, d’envies, de flashs vécus. En commençant par l’accident, l’auteur donne l’impression de placer le protagoniste, Oskar Johansson, comme un être marqué, blessé. Mais cet accident est l’événement de la vie d’Oskar le plus connu.

 Ce livre est est le premier roman de Mankell et on perçoit déjà les premisses des grandes thématiques qu'il approfondira qu’il explorera dans la suite de son oeuvre.

Ainsi, la description de la maladie, ici d’un proche d’Oskar, donne lieu à des scènes très émouvantes et une véritable prise de conscience du détachement d’un homme de son monde. Un roman enthousiasmant.  parfaitement traduit par Rémi Cassaigne

3/ L'enfer du commissaire Ricciardi; Maurizio Di Giovanni ( Rivages Noir )

Résultat de recherche d'images pour "3/ L'enfer du commissaire Ricciardi"

"Qui sait, ils se retrouveront peut etre un jour, Enrica et son signorino. Le problème c'est qu'elle n 'avait pas eu le temps de lui transmettre des consignes."

Revoici notre cher commissaire Ricciardi créé par Maurizio de Giovanni,  et après  «  Le Noël du commissaire Ricciardi »  qui ouvrait  joliment un nouveau cycle des Fêtes,  puis  Le Noël du Commissaire Ricciardi   nous voila en plein été et en pleine période caniculaire avec L’Enfer du commissaire Ricciardi 

Le docteur Tullio Iovine del Castello est retrouvé écrasé au sol, tombé de la fenêtre de son bureau au dernière étage du Policlinico de l’Université Royale. Il apparaît tout de suite évident que la chute ne fut pas accidentelle et qu’il ne s’agissait pas d’un suicide.

Une enquête pas si facile qu’il y parait, et dans laquelle Ricciardi et son adjoint  devront faire preuve de très d'ingéniosité.  

Sacrée bonne idée de choisir Naples comme décor de polar, ne dit-on pas : " voir Naples et mourir "?

Maurizio De Giovanni, en choisissant sa ville natale et la montée du fascisme pour toile de fond, réussit à renouveler la série noire. 

On retrouve la virtuosité dans la construction et la finesse de l’intrigue, on éprouve toujours une belle empathie  et tous les ingrédients qui ont fait la base du succès des précédents livres de De Giovanni sont bel et bien assaisonnés!! Un roman policier parfaitement al dente ! 

.Maurizio De GiovanniL’Enfer du commissaire Ricciardi, Rivages noir, 23 €

 

Commentaires
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 619 939
FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Festival Lumière 2024
 

 

Le festival Lumière fête ses 15 ans. L'ouverture de cette édition anniversaire aura lieu samedi 12 octobre à 18h à la Halle Tony Garnier, en présence du public, des artistes et des professionnels du cinéma. Comme le veut la tradition, le programme de cette grande soirée sera dévoilé ultérieurement. La billetterie pour cette soirée est ouverte ici !

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi