Tu-me-manqueras-demain

"Les oiseaux dans le ciel ressemblent à des marionnettes dans un théâtre d’ombres lorsqu’ils s’inclinent et plongent, glissant lentement sur des ailes presque immobiles au-dessus de l’ancienne résidence du gardien. Je peux également voir des oiseaux dans la mer autour du phare, noir avec un plumage blanc, tourbillonnant sur les vagues autour des rochers sur le rivage."
Traduit dans 17 pays, Heine Bakked est désigné après Jo Nesbo comme le nouveau maître du thriller norvégien. Le roman policier commence avec une scène très forte (nous n'en dirons pas plus pour ne pas gâcher l'effet) et peu à peu, nous faisons connaissance avec le personnage principal, Thorkild Aske qui vient de sortir de prison et qui, pour rendre service à d'anciennes connaissances, se retrouve à enquêter sur une ile battue par les vents et la tempête dans l'extrême nord de la Norvège.
Aske dans ce coin isolé de tout, s'aperçoit bientôt qu'il n'est pas seul mais est ce les effets des médicaments anti-douleur dont il se bourre, est ce la présence des êtres surnaturels qu'il n'est pas rare de croiser en ces lieux ou est il réellement en danger ?
On a beaucoup  aimé dans ce polar,  le personnage central peu banal et son humour noir, les accents de fantastique (mais toujours crédible) du roman et la façon dont l'auteur brouille les pistes. 

 Il est simplement un peu dommage que le cadre de l'intrigue ne soit pas plus exploité  (sur ce point je suis restée carrément sur ma faim) et que tout ce qui est lié à la relation entre Thorkild et Frei soit abandonné en cours de livre.

, Equinox, les Arènes