shapeimage_1 (1)

Lucie Cariès est réalisatrice de documentaires depuis une vingtaine d’années.

Elle explore notamment la création théâtrale, la psychologie et la politique.

En témoignent ses films comme La Vie de la troupe (1999) ou La Mémoire en miettes (2006).

On l"a rencontré lors du dernier festival Lumière pendant la présentation de son beau documentaire sur Jean Louis Trintignant .

5680240

Mais qui est vraiment Jean-Louis Trintignant ? Lucie Cariès, épaulé par Yves Jeuland, qui devait réaliser le film avant d'être appelé ailleurs, notamment sur son récent film sur Yves Montand,  tente de répondre à ce mystère par l’autoportrait.

Elle laisse le soin au comédien de se dévoiler au travers de nombreux extraits de conversations dans lesquelles il se confie parfois à cœur ouvert.

Par un savant travail de montage de ses confidences et de séquences issues de ses partitions parmi les plus célèbres, la cinéaste Lucie Carriès invite chacun à se forger sa propre opinion.

« En me plongeant dans ses archives, je me suis rendu compte qu’il avait été interrogé un nombre de fois incalculable à différents moments de sa carrière. Il paraissait naturel de lui donner la parole et que sa voix accompagne le spectateur. Bien sûr, on ne sait jamais vraiment à quand il est totalement sincère et à quel moment il nous promène un peu », 

Pour illustrer son insondable ambivalence, le documentaire rappelle notamment que c’est au cœur d’une tragédie personnelle, la mort de sa fille cadette Pauline à la veille du tournage du Conformiste, de Bernardo Bertolucci (1970), que Jean-Louis Trintignant va puiser l’essence de ce qu’il considère encore aujourd’hui comme son plus grand rôle. Celui qu’il choisira tout du moins pour révéler à l’écran toute sa complexité d’homme.

« Dans cette archive-là, il est d’une franchise folle et se met complètement à nu », estime Lucie Cariès. « Le tournage du Conformiste a constitué le pivot de sa vie ».

Il faut savoir que la réalisatrice, s’est également entretenue avec l’acteur en 2019 lors d'un festival de théâtre à Uzes, afin de  « créer un dialogue entre le Trintignant d’hier et celui d’aujourd’hui ».

"Si il est aujourd'hui dans une phase un peu amère dans lequel il a tendance à renier l'immense acteur qu'il fut, il conserve encore pas mal de fulgurance et de lucidité sur son oeuvre et la trace qu'il a laissé derrière lui"

Dans le cadre de cet entretien, on  vous propose le film grâce à arte, il est disponible jusqu'en avril 2022 :

 

IMG_20211011_181632

Propos recueillis le 12 octobre dernier lors du dernier Festival Lumière