En ce jeudi polar, on vous conseille fortement trois excellents polars- deux américains et un français-  qui vous à coup sûr  font faire frissonner pendant votre automne :

IMG_20211117_103957

1/Paula Hawkins, celle qui brûle (Sonatine) 

9782355848858ORI

" 𝐶𝑒 𝑛'𝑒́𝑡𝑎𝑖𝑡 𝑝𝑎𝑠 𝑝𝑎𝑟𝑐𝑒 𝑞𝑢𝑒 𝑐𝑒𝑙𝑎 𝑟𝑒𝑠𝑠𝑒𝑚𝑏𝑙𝑎𝑖𝑡 𝑎̀ 𝑢𝑛 𝑓𝑖𝑙𝑚 𝑑'ℎ𝑜𝑟𝑟𝑒𝑢𝑟 𝑞𝑢𝑒 𝑐̧𝑎 𝑎𝑙𝑙𝑎𝑖𝑡 𝑒̂𝑡𝑟𝑒 𝑐𝑜𝑚𝑚𝑒 𝑢𝑛 𝑓𝑖𝑙𝑚 𝑑'ℎ𝑜𝑟𝑟𝑒𝑢𝑟."

Trois  femmes sont mêlées à la résolution d’un meurtre : celui de Daniel, un jeune homme qui habitait une péniche. Ces femmes connaissaient Daniel : Carla, la tante, Laura, avec qui il a passé sa dernière nuit et Miriam, sa voisine.

Chacune d’elle ont un passé lourd  car ce sont trois femmes que la vie n'a pas épargnées, qui ont souffert et souvent un peu toutes brisées.

Au fur et à mesure que l'intrigue se noue et se dénoue le lecteur découvre leurs secrets, leurs pires défauts et leurs rancœurs enfouies .

Pour les amoureux de « La fille de train » , vous allez être servis. 

Paula Hawkins, revient  en force et en forme avec  Celle qui brûle, son nouveau thriller  doté d'une intrigue extrêmement bien ficelée.

Le récit est parfaitement ciselé  et la psychologie des personnages bien travaillée . Le lecteur est constamment à la recherche du vrai et du faux et aura du mal à trouver le fin de mot de l'histoire .

2/François Xavier Dillard, L'enfant dormira bientôt (Plon)

L-Enfant-dormira-bientot

" L'homme remonte l'escalier de la cave. Il a la démarche saccadée et chancelante d'un automate brisé. Il tient dans ses mains deux petits sacs poubelles recouverts de cristaux de givre qui s'éparpillent en miette évanescentes sur les marches de pierre. Des larmes coulent sur ses lèvres et sa lente progression est stoppée, parfois, par des sanglots abrupts qui ressemblent à des hauts le cœur. Il y a quelques instants, son costume, ses certitudes, son armure, sa famille idéale, tout ce qu'il a construit depuis des années s'est brisé en une fraction de seconde. Au moment précis où il a ouvert la porte du grand congélateur."

Des nouveaux-nés sont enlevés à la maternité.  La Commissaire Jeanne Muller reprend l’enquête. En parallèle, nous suivons Michel et son fils qui ne se sont jamais remis du drame familial qui a brisé leur famille 15 ans plus tôt. Quel lien se cache entre eux ? Quels secrets cachent-ils ? Mais surtout, qui détient les clés du myst_re  ?

Ces histoires, qui n’ont à priori rien de commun, finissent par s’entre-mêler parfaitement  sous la plume de l’auteur, qui
ose une intrigue haletante dans laquelle personne n'est vraiment innocent, à part peut-être, les enfants...

François-Xavier Dillard est un auteur  étonnant qu'on a découvert avec son précédent roman Prendre un enfant par la main. Il possède   assurément une plume dynamique et envoûtante, les pages se tournent à une vitesse phénoménale, le rythme est endiablé et addictif, c’est impossible de lâcher l’histoire une fois commencée  il parvient cette fois encore à nous bluffer lors du dénouement.

Et sa réflexion sur la résilience impossible et sur ce que la maternité peut porter en elle est forte et poignante.

3/Western Star, Craig Johnson,Gallmeister 

johnson-craig-western-star

"En prenant le temps d’essuyer soigneusement l’extérieur du pistolet, je me surpris à contempler le feutre vert sapin, couvert de taches d’huile laissées par des milliers d’armes à feu qui avaient été démontées et remontées là. Je me demandai combien d’hommes en avaient profité pour démonter et remonter leur cerveau."

Un prisonnier incarcéré depuis des années et condamné à perpétuité, devrait bientôt être libéré. Le shérif Longmire va tenter de s’opposer à cette libération car le condamné est une vieille connaissance. Une histoire qui va replonger le shérif dans ses débuts et dans cette traversée ferroviaire à bord du Western Star dans les années 70. Une enquête qui entremêle passé et présent au rythme de la traversée de l’ouest américain.

L'Américain Craig Johnson, ex-prof d'université, ex charpentier et  ex-flic, a débarqué dans la littérature policière et dans les meilleures ventes de polar en France au milieu des années 2000 avec "Little Bird", toute première enquête de son héros, un shérif des hautes plaines : Walt Longmire.

Un roman qui lançait un style à mi-chemin entre le polar de l'ouest américain et le nature writing dans lequel on sentait l'omniprésence de la nature et du climat dans la vie quotidienne des habitants du Wyoming et des personnages taciturnes et attachants.

 Treizième volet de ses aventures traduit en France, Western Star retrace les débuts du shérif Walt Longmire où il est  alors qu’un jeune adjoint dans les années 70. Il va se retrouver à bord d’un train affrété pour le congrès des shérifs : le Western Star. Dans cette nouvelle aventure qui téléscope avec maestria passé et présent,  

Marchant sur les pas du Crime de l’orient express d’Agatha Christie Craig Johnson livre une enquête à tombeau ouvert sur un  tempo idéal  et comme toujours chez  éditions Gallmeister on est admiration devant la magnifique couverture !!