LES CRIMES DU FUTUR est le nouveau film de David Cronenberg avec Viggo Mortensen, Léa Seydoux et Kristen Stewart. Le film est comme Frère et soeur de triste mémoire, présenté en Compétition Officielle au Festival de Cannes 2022. 

On l'a vu à sa sortie le 25 mai au cinéma Le Comoedia . Notre critique sans plus tarder :

120x160-Gene-COTF-22-04-Cannes-FI-Date

 Alors que l’espèce humaine s’adapte à un environnement de synthèse, le corps humain est l’objet de transformations et de mutations nouvelles.

Avec la complicité de sa partenaire Caprice (Léa Seydoux), Saul Tenser (Viggo Mortensen), célèbre artiste performer, met en scène la métamorphose de ses organes dans des spectacles d’avant-garde.

Timlin (Kristen Stewart), une enquêtrice du Bureau du Registre National des Organes, suit de près leurs pratiques.

C’est alors qu’un groupe mystérieux se manifeste : ils veulent profiter de la notoriété de Saul pour révéler au monde la prochaine étape de l’évolution humaine…

les-crimes-du-futur-2-5849b6-0@1x

Après une longue et convaincante parenthèse dans le cinéma dit " normal « Cronenberg revient à ses premières  amours, le cinéma d’anticipation  viscéral et organique dans tous les sens du terme...

Prologue dérangeant entre Xmen et Medée  au temps du polystyrène...

Le réalisateur embarque le spectateur dans son univers si singulier, homme/machine sexe et beauté intérieure, ce qui pour Cronenberg veut dire beauté des organes....

unnamed - 2022-05-26T122329

Body Art, performance pour acteurs lumineux, étrangeté des décors et  mise en scène subfébrile pour un long métrage politique et écologique un peu abscons mais toujours filmé avec cette distance  et un humour à fleur de peau, marque de fabrique de Cronenberg.

Les crimes du futur est un film bien mené et esthétiquement très réussi: on ne peut que se pâmer devant la belle photo et les décors  originaux et formidables.

C’ertes, le film pourra paraitre dans ce qu'il raconte un peu redondant par rapport à ExitenZ, qui est pour moi son chef d’œuvre trop sous estimé!

https://www.premiere.fr/sites/default/files/styles/scale_crop_1280x720/public/2022-04/Les%20Crimes%20du%20futur.jpg

Cependant il  se dégage du film une vraie interrogation humaniste et écologique, contrairement à Titane- car il est de bon ton de comparer , et qui nous semblait vraiment gratuit dans son propos, n’ne déplaise à Spike Lee

Et puis cerise sur le gâteau, tout ce que fait Kristen Stewart, à qui on voue un culte depuis l'éblouissant A certain woman, ne peut absolument pas nous laisser indifférent..