mardi 26 juin

Journal de France: Depardon fait la une!!

Je pense l'avoir déjà mentionné sur ce blog : je ne suis pas forcément un fou de documentaires, même ceux qui passent sur grand écran: ma prédilection pour la fiction, qu'elle soit littéraire ou cinématographique l'emporte quasiment toujours sur le document, très souvent trop frontal pour que je puiss y adhérer, malgré le talent de certains documentaires pour personnaliser leurs oeuvres. Cela dit, une exception vient confirmer cette règle, et elle (il) s'appelle Raymond Depardon. En effet, le premier film documentaire que j'ai vu au... [Lire la suite]

lundi 25 juin

La fête du cinéma: impressions et envies

Vous avez du vous rendre compte, , du moins pour les fidèles lecteurs de ce blog que, lors des deux derniers mecredis, je n'ai pas fait ma sélection des films de la semaine, me contentant de rédiger une chronique d'un seul film, la veille de sa sortie en salles. Il serait donc temps que je m'astreigne à une petite sélection, et le faire ce lundi tombe parfaitement bien, car depuis hier,  et pour 3 jours encore, commence une nouvelle édition de la fête du cinéma, qui aura la particularité de finir le jour où plein de nouvelles... [Lire la suite]
mardi 19 juin

Adieu Berthe : Mourir à en rire?

Comme la semaine passée, mon billet du mardi va se focaliser sur un film qui sort le lendemain en salles et que j'ai eu également la chance de voir en avant première en présence de son réalisateur. Malheureusement, contrairement à Quand je serais petit, mon billet qui va suivre sera moinse dithyrambique, même si j'aimerais quand même à vous pousser à voir Adieu Berthe ( sous titrée aussi L'enterrement de Mémé), qui, à mon sens n'est seulement qu'à moitié réussi (ce qui n'est déjà pas mal, me diriez vous). Adieu Berthe, c'est le... [Lire la suite]
vendredi 15 juin

Pourquoi "De rouille et d'os" m'a (un peu) déçu...

Je vous le disais à l'occasion de mon article sur Hugo Cabret, j'ai retrouvé depuis quelques années mon âme d'enfant, et d'ailleurs, je pousse le mimétisme en étant aussi pénible qu'un gamin : quand je veux quelque chose, je le ressasse jusqu'à plus soif, pour un résultat souvent décevant, une fois que j'ai eu ce que j'ai voulu .  Prenons par exemple, De Rouille et d'Os, le dernier film de Jacques Audiard. Je vous ai certainement un peu fatigué, lors de la rédaction de mes billets sur le festival  de Cannes, et même avant,... [Lire la suite]
mercredi 13 juin

La Clinique de l'amour: La comédie de l'été 2012??(places de cinéma à gagner inside)

La Clinique de l'amour, je vous en ai  déjà parlé, et même très récemment. Il faut dire que ce film qui sort maintenant dans tout juste 15 jours, est diablement excitant et pourrait donner un bon coup de fouet à la comédie française traditionnelle qui a tendance à ronronner quelque peu. Après le succès d'estime rencontré par son premier film Grégoire Moulin contre l'Humanité, qui était déjà un peu déjanté, le comédien-cinéaste Artus de Penguern va encore plus loin en prenant modèle sur les films oh combien cultes des... [Lire la suite]
mardi 12 juin

Quand je serais petit: Chapeau, Monsieur Rouve!!!

Demain, contrairement à tous les mercredis, je ne me livrerai pas à ma sélection habituelle des 3 films que j'aimerais voir cette semaine. D'une part, parce que j'ai prévu un autre billet et je ne vais pas  quand même vous en pondre plusieurs par jour, et d'autre part, car le seul film qui me faisait vraiment envie, j'ai eu la chance de le voir avant sa sortie. En effet, il y a maintenant quinze jours de cela, j'ai eu le privilège d'assister à une projection, et en présence de son réalisateur s'il vous plait. Cette... [Lire la suite]

vendredi 08 juin

10 jours en or: Dubosc sur les pas de Coluche?

En visionnant le DVD de 10 jours en or, le premier long métrage de Nicolas Brosette dans lequel Franck Dubosc tient pour la première fois un rôle sérieux, celui d'un VRP solitaire et un peu blasé de tout, et qui va faire tout plein de rencontres inattendues, dont celle d'un petit garçon métis de 5 ans dont la mère, sans papier, a du quitter précipitament quitter la France, je me suis interrogé sur la nécessité pour ces acteurs comiques de prendre absolument un virage plus dramatique dans leur carrière en essayant de trouver LE rôle... [Lire la suite]
jeudi 07 juin

On ne choisit pas sa maman, on ne choisit pas sa famille...

Doit- on à tout prix forcer sa propre mère à nous aimer, même si celle ci n'a jamais éprouvé le moindre instinct maternel à notre égard? C'est la question, un peu poil à gratter, que pose la réalisatrice Alexandra Leclère, dans son tout dernier film, dont le titre est tout simplement Maman, un film que j'ai vu récemment dans mon cinéma de quartier, grâce à des places remportées sur le site de Fausti'in Paris. La réalisatrice a pris cette (bonne) habitude de choisir des sujets abordant les relations humaines sous un angle un peu... [Lire la suite]
lundi 04 juin

Moonrise Kingdom : joli mais un peu vain

Je l'avais déja très brièvement évoqué dans mon bilan des films de Cannes puisque à l'époque c'était le seul film de la compétition que j'avais vu (depuis, cela a quelque peu changé), Moonrise Kingdom ne m'a pas vraiment réconcilié avec Wes Anderson, un cinéaste que pourtant un très grand nombre de cinéphiles adorent. Pour  ma part, j'aurais tendance à placer Wes Anderson dans le même sac que Sofia Coppola (les deux cinéastes sont d'ailleurs très proches dans la vie), et en général, les fans de l'un adorent aussi l'autre. Il... [Lire la suite]
vendredi 01 juin

La clinique de l'amour le 27 juin en salles !!!

  La Clinique de l’Amour ! la nouvelle comédie d’Artus de Penguern avec Bruno SALOMONE, Helena NOGUERRA, Artus de PENGUERN, Natacha LINDINGER et Anne DEPETRINI, sortira en salle le 27 juin 2012. “La clinique de l’amour !” c’est “Urgences” traité à la manière de “Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?” et “Un poisson nommé Wanda.” Des histoires d’amour(torrides), d’argent, de trahisons(odieuses), dans une clinique au bord de la ruine, où s’affrontent John et Michael (chirurgiens) , sournoisement manipulés par Samantha, une garce... [Lire la suite]