silence

Une série de viols et de meurtres de fillettes, commis sur une trentaine d'années, au fin fond du sud des Etats-Unis. Joseph Vaughan, qui avait tout juste 12 ans, l'été 1939, quand tout a commencé et qui, devenu écrivain, va consumer sa vie à tenter d'élucider le mystère, raconte par le menu.

LE meilleur thriller que j'ai lu depuis longtemps ! Une fois ouvert, tu ne le lâches plus , absorbé aussi bien par la vie de Joseph Vaughan pleine de rebondissements que par cette série de meurtres de petites filles jamais élucidées et qui le poursuit toute sa vie..jusqu'à ce qu'on apprenne la vérité dans les dernières pages.
Seul le silence est un impeccable thriller, d'une éclatante noirceur, un livre magnifique sur l'énigme du Mal et la culpabilité, la rédemption par l'écriture. Mais surtout la tragédie d'un homme « exilé », brûlé par ses souvenirs d'enfance, marqué par la mort qui a très tôt frappé à sa porte.

C'est noir, c'est puissant, c'est bien plus qu'un roman de serial killer, plus ambitieux qu'un roman policier....le plus difficile sera de trouver le sommeil après avoir refermé le livre ! (et en plus j'ai une petite dédicace de l'auteur présent au salon du polar 2008à Lyon)