Baz'art  : Des films, des livres...
29 janvier 2016

Max Bird, l'humoriste qui vole vers le succès...

 

maxbird

 

L’espace Gerson était loin d’être plein à ras bord hier soir pour la seconde soirée du spectacle de Max Bird, un jeune humoriste venu présenter son encyclospectacle, et c’était vraiment dommage car l’univers singulier et inventif de l’artiste méritait une autre résonnance.

  Le dossier de presse le croque comme une sorte de  ‘Jim Carrey qui  présenterait «C’est Pas Sorcier !» et, si le raccourci est un peu facile -qui a dit : comme souvent dans les dossiers de presse ?- il n’est pas totalement faux.

 En effet, même si physiquement, il ferait plutôt penser à Jean Dujardin, Max Bird – un nom de scène dont il vous explique les raisons à la toute fin du spectacle- possède la particularité de mélanger comique gestuel et visuel, que ne renierait pas l’acteur de The mask, avec toujours à l'esprit, une volonté de vulgariser la science, un sujet qu’il affectionne particulièrement depuis tout petit, comme il nous l’annonce en exergue de son spectacle.

Afficher l'image d'origine

 Ainsi,  pendant une heure de show,  Max, qui a notamment joué en première partie de Gad Elmaleh, Bérengère Krief et Gérald Dahan ( excusez du peu) nous parle de dinosaures, mythologie grecque ou égyptienne, étude scientifique d’un cerveau d’un ivrogne et faunes et flores en Amazonie, de manière à la fois intelligente et ludique, en n’oubliant jamais de faire rire son auditoire, ravi d’être sorti de la salle de spectacle, moins bête qu’en arrivant.

 On appréciera particulièrement une relecture du mythe d’Œdipe, certes un peu modernisée, mais quand même assez fidèle à l’originale, son étude hilarante des différents checks manuels que tous les jeunes d’aujourd’hui ne cessent de pratiquer,  ainsi que sa transformation en dinosaure de jeu vidéo qui ne fonctionne que par interactivité avec le public…..

 

Bref on est loin des spectacles d’humour traditionnel car ici il ne sera question ni de  politique (à part une toute petite réflexion bien sentie sur nos prochaines élections présidentielles), ni des relations de  couple ni encore de tous les   travers du quotidien le plus banal, des thématiques abordées dans tous les cafés théâtres de France et de Navarre…

 Et si l’on sourit certainement plus qu’on ne rit (c’est souvent le cas avec les spectacles intelligents, hélas) on ne pourra que louer l’audace et la qualité d’écriture d’ensemble du spectacle, ainsi que  le jeu de scène particulièrement énergique d’un Max Bird qui ne semble pourtant pas crevé le moins du monde après son heure de spectacle.

 D’ailleurs, concernant la  dernière partie, par ailleurs particulièrement émouvante,  de son spectacle, il faut savoir que c’est là que Max nous fait partager sa passion pour la forêt amazonienne, un univers qu’il a très bien connu pendant plusieurs années de sa vie, de l’âge de 15 ans  jusqu’à 20 …

 …Si désormais c’est une autre jungle, celle des humoristes, qu’il doit affronter, on peut vous assurer, au vu la qualité de la performance  scénique que Max nous a fourni hier  qu’il possède toutes les armes pour en sortir vainqueur…

 

MAX BIRD- 

 LYON ESPACE GERSON

Du 27 au 30 janvier 2016
 ESPACE GERSON  

Commentaires
G
il joue au Bo st martin, tous les lundis...et samedis, je crois !
Répondre
A
Je ne le connais absolument pas mais ton avis donne envie de le découvrir. spectacle intelligent, original et émouvant , on attend qu'il vienne à Paris !
Répondre
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 622 052
FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Festival Lumière 2024
 

 

Le festival Lumière fête ses 15 ans. L'ouverture de cette édition anniversaire aura lieu samedi 12 octobre à 18h à la Halle Tony Garnier, en présence du public, des artistes et des professionnels du cinéma. Comme le veut la tradition, le programme de cette grande soirée sera dévoilé ultérieurement. La billetterie pour cette soirée est ouverte ici !

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi