Voici comme prévu le coup de coeur cinéma de Michel dont je vous avais parlé mardi matin. dans ma chronique des Chatouilles : il s'agit du beau long métrage de Catherine Corsini dont nous avions parlé déjà il y a quelques semaines à l'occasion d'un jeu concours qui a très bien marché au demeurant. Pourquoi ce film a bouleversé Michel? Réponse illico : 


unamour

Châteauroux fin des années cinquante, Rachel jeune femme simple et discrète, secrétaire à la Sécurité sociale, rencontre le prince charmant. Il est beau, cultivé, il parle bien, bref un parisien des beaux quartiers qui a tout pour faire rêver une petite provinciale .
Il lui fait un enfant et disparait, comme il le lui dit gentiment :” si tu avais été riche, je t’aurais peut-être épousé...” Une petite fille nait que le père mettra quatorze années à reconnaitre.
“Un amour impossible” est adapté d’un roman de Christine Angot. Ecrit quinze ans après “l’inceste”, le livre qui l’a fait connaitre et fait d’elle le personnage médiatique que l’on connait, ce roman raconte au plus près la dure vie d’une mère et sa fille, une mère célibataire en province dans les années soixante .
Une femme amoureuse, et franche , abusée par un homme, odieux, pervers et lâche.

amourimpossible

Après avoir fait d'une romance lesbienne dans la France des années 70 le coeur du très beau "la Belle Saison", Catherine Corsini s'intéresse à une nouvelle histoire d'amour contrariée, pour tisser une nouvelle fois un  film magnifique, qui réussit à capter le spectateur et qui, avec une pudeur infini nous raconte une vie, deux vies, brisées par un monstre.
Virginie Efira, actrice tellement inspirée ( le césar, le césar!)  nous bouleverse, Estelle Lescure, adolescente marquée au fer, tout en rage contenue est renversante, et Niels Schneider talentueux acteur, dans un rôle de salaud intégral, exsude naturellement le mépris de classe.
Pour un film français ( osons les clichés),  la reconstitution historique  ne semble pas souffrir d'un manque de budget (on adore le fait que ce genre de sujet trouve encore de l’argent  en France),  à la fois  discrète mais efficace et même le dernier quart d’heure que certains  critiques (forcément pisse froid les critiques:o)) ont pu  trouver redondants ne m’a pas semblé superfétatoire.

amourimpossible2

La très belle adaptation de Corsini parachève le travail entrepris par Angot dans son roman, il  met à jour le travail psychanalytique qui permet le pardon et ainsi le rapprochement d’une fille et sa mère et c’est assurément très beau à voir.
Si en plus vous ajoutez une mise en scène élégante, une reconstitution discrète au service d’un scénario fort et indispensable et une image magnifique vous avez le film Français de cet automne.
 

Bande annonce Un AMOUR IMPOSSIBLE avec Virginie Efira