On en parlé hier matin: le Festival de cinéma LGBT  nouvelle édition aura lieu dans quelques jours, soit du 16 au 26 novembre à Paris.

Au programme des documentaires et des belles fictions venues des quatre coins du monde, comme ce joli film italien, Mamma+ Mamma qu'on vous présente de suite 

mamma

   Karole et Ali sont deux filles enjouées et souriantes qui vivent ensemble et s’aiment dans une Italie plongée en pleine torpeur estivale. 

Rien ne semble pouvoir entraver  leur amour sincère et incontesté, porteur sain d’un désir de maternité partagé. 

Nos deux jeunes femmes anticipent dans leurs vies le désir de maternité et comme cela est interdit en Italie,  partent en Espagne, concrétiser ce désir, avec notamment l'expérience de la procréation assistées.

Hélas, malgré leurs farouches volontées, le chemin sera semé d'embûches. 

 

À quel point est-il difficile pour deux femmes, en Italie, d’avoir un enfant aujourd’hui ? 

Résultat de recherche d'images pour ""Mamma + Mamma" de Karole Di Tommaso"
Comment une société qui se dit moderne et progressive dans les propos en vient finalement à  regarder tout couple homosexuel  qui a un souhait naturel de bébé,  avec suspicion et préjugés de toutes sortes? . 
Le beau film de  Karole Di Tommaso répond à la question avec grâce et humour, en renonçant à toute intention de militantisme et de révolte sociale, préférant plutôt raconter avec sincérité et une certaine poésie une histoire autobiographique.
Écrit avec une grande légèreté et sans aucune polémique connue "Mamma+ Mamma " dresse un tableau réaliste  des contradictions de l’Italie contemporaine, perdue dans ses contradictions,  entre envie de progrès et nécessité de ne pas abandonner ses traditions, aussi ancestrales soient elles. 
Linda Caridi ,le solaire héroïne du Riccordi  de Valerio Mieli  vu cet été sur nos écrans, épate une nouvelle fois par son entrain et sa dimension radieuse, prête  à renverser les montagnes et montre qu'elle est une des grandes révélations du cinéma italien et belle promesse des années à venir.
Face à elle, Maria Roveran, moins vue dans les salles de cinéma de France, plus tempérée et plus mature, est un complément parfait à l'enthousiasme plein de candeur de sa compagne. 
di_tommaso

La fraicheur et la complicité de ces jeunes actrices rendent totalement hommage à une histoire si personnelle pour la cinéaste, que celle ci raconte sans pathos, avec pas mal d'humour et d'optimisme. 

Parrallèlement, la mise en scène de Di Tommaso se permet quelques passages plus oniriques ou surréalistes ( le rêve qui ouvre le film ou les flashbacks avec un papa la fleur au fusil) que ne reneraient pas un Xavier Dolan des premières heures ...

Ode à la solidarité et à l'amour plus fort que tout ( le genre et les difficultés administratives), ce film de Karole di Tommaso est aussi salutaire dans son propos que plaisant dans sa forme.

  Il est impossible de nier la force du lien unissant les deux protagonistes de Mamma + Mamma, tant leur complicité, leur vitalité et leur joie emportent tout sur leur passage. 

 Cheries-Cheris-logo_190x110

Présenté Hors Compétition/ Panorama Fictions

La projection du mercredi 20 novembre sera suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Karole Di Tommaso.

25e festival du film LGBTQ & +++ de Paris, du 16 au 26 novembre 2019