Confinés... Pour l'éternité.
 

vivarium-enfant


 

Le 11 mars dernier, sortait  VIVARIUM de Lorcan Finnegan au cinéma. Avec la meilleure moyenne par copie des nouveautés de la semaine (devant LA BONNE EPOUSE, RADIOACTIVE et UNE SIRÈNE À PARIS) et notamment grâce à la venue de Jesse Eisenberg à Paris, le film semblait promis à un beau succès.

Mais suite à la crise sanitaire, les salles de cinéma ont fermé seulement 4 jours après la sortie du film, laissant beaucoup de potentiels spectateurs orphelins ou faisant comme pour Michel  rédacteur de Baz art ce Vivarium la dernière séance de cinéma pour certains.

 

1388399_backdrop_scale_1280xauto

Tout juste un an après après que le film ait enthousiasmé "La Semaine de la critique" au Festival de Cannes, l'acteur Jesse Eisenberg annonce dans la vidéo ci-dessous la disponibilité du film en Vidéo à la Demande, dès mercredi dernier et sur toutes les plateformes.

 

 

Notre avis : 

C'est quoi Vivarium en quelque mots? Sans doute l'histoire d'un jeune couple pris au piège de la normalité domestique dans un monde insipide...  

Parents pour enfant clone dans un monde clos, une mise en abîme du bonheur  programmé pour un mouvement perpétuel absurde.

http://www.premiere.fr/sites/default/files/styles/scale_crop_1280x720/public/2020-02/vivarium.jpg

.Long poème monochrome, Vivarium de Lorcan Finnegan  fait forcément penser à un épisode de série, au choix soit Black Mirror, soit la 4e dimension, soit moins connu et plus récent à la formidable série d'Amazon Prime Vidéo, Forever (et du coup par rapport à ces formats plus court, le film peut donner l'impression de tourner un peu en rond sur une heure trente)

Expérience étrange et surréaliste, dérangeante et ambitieuse.. Il y a une chanson de Greame Allright qui peut nous faire fait penser à ce film - désolé pour les références de dinosaure ": Petite boîte ....très étroite...faite en tikitikitak.".  ...

Vous connaissez pas, mais si écoutez :

Et bien sûr, les images évoquées par le film rappellent des toiles de Magritte.

  Voir Vivarium c'est un peu comme se perdre dans un tableau de Magritte,.d'ailleurs ce n'est  pas étonnant de voir au générique qu'on à affaire à une coproduction Belge......

 

vivariium

Vivarium est également (surtout? ) un  beau film conceptuel sur notre monde au besoin normalisé...

Le long métrage de Lorcan Finnegan est donc plus une expérience cinématographique et sa licence poétique ne nécessite pas  forcément de longues analyses...une immersion dans un poème urbain , sans doute un peu vaine au bout du compte- le dénouement tend un peu vers la facilité , mais quand même très intéressante  et subliment mis en scène ....

Et les acteurs  Imogene Poots et  Jesse Eisenberg  en tête sont vraiment très bons.

Un beau film anxiogène finalement bien dans l'air du temps confiné...