1 . Tu l'as bien mérité, Barbara Frandino : les vestiges d'un amour détruit

9782494289178_1_75

"Antonio dort. Elle a devant les yeux une version en noir et blanc de l’homme qu’elle aimait. Désormais, il ressemble à son père, un homme taciturne. Une ride est apparue entre les sourcils d’Antonio comme l’empreinte d’un souci ou d’un malheur”

"Tu l’as bien mérité", c’est la phrase que sussure Claudia à l’oreille de son mari, Antonio, retrouvé  allongé inconscient dans leur jardin après avoir chuté d’une échelle. Et au lieu d’appeler les secours, Claudia  préfère attendre un peu.

Il faut savoir qu'avant sa chute, Antonio a fait quelque chose d’impardonnable aux yeux de Claudia. Cependant, elle ne parvient pas le quitter. 

Journaliste télévisé reconnu, Antonio est un charmeur à l’égo hypertrophié et dépourvu d'empathie.

Lorsqu’il est à terre, Claudia a du coup une intuition : le moment est venu. C’est l’occasion pour prendre sa revanche.

.Et quand Antonio rentre à la maison après l’accident, Claudia s’autorise à le voir autrement qu’idéalisé, non exempt de failles et de faiblesse

Il refuse de partir parce qu’il n’a jamais cessé de l’aimer. Ce couple se situe en fait dans cet entre-deux où l’amour est toujours présent mais enfoui sous des montagnes de rancœurs. Et une tension palpable irrigue désormais leur relation. 

Publié en avril dernier chez l'excellente nouvelle maison d'édition Les Argonautes le roman de l'italienne Barbara Frandino est une  dissection sans concession  de l’amour conjugal lorsque celui ci ne repose plus que sur des braises qui s'éteignent inexorablement .

Qu’est-ce qui est impardonnable ? Que faire quand on ne parvient ni à pardonner ni à se séparer ? Comment savoir s’il notre amour est définitivement brisé ou juste ébréché ?

È quello che ti meriti | Circolo dei lettori Torino

Pour tenter de répondre à ces interrogations, la romancière italienne nous offre un récit finement orchestré, avec des passages savoureux, notamment ceux qui distillés par une coach en développement personnel, ainsi qu’un magnifique portrait de femme qui force l'admiration.

Barbara Frandino  , qui pour la petite histoire,  était mariée à l'écrivain Alessandro Baricco, dépeint avec justesse et pudeur le calvaire puis la renaissance d'une femme dont le parcours nous amene à nous questionner sur notre propre histoire.

On pense à l'acuité du regard d'un Sandro Veronesi ou d'un Domenico Starnone et on se dit que les auteurs italiens sont les spécialistes de l'enthomologie d'un couple.

  • Barbara Frandino, Tu l'as bien mérité, traduit de l'italien par Laura Brignon, Les Argonautes, 19€

Et aussi

: Ligne de fuite de Sara Baume aux éditions Notabilia

9782882508089

L'art et la beauté du monde peuvent-ils nous sauver?
A 25 ans, Frankie vient de terminer des études d'art à Dublin. Revenue en catastrophe chez ses parents, elle demande à sa mère de pouvoir occuper la maison de sa grand-mère décédée deux ans plus tôt et pas encore vendue.
Car Frankie va mal : incapable de s'adapter aux diktats de la société, elle en vient même à douter de sa vocation artistique. Seule dans cette maison en pleine campagne, elle traîne, observe et associe ses pensées et ses réflexions à des installations et des performances d'artistes.
 Sara Baume livre ici une mosaïque magistrale de fiction, de journal intime et de nature writing
Un superbe roman en forme d'errance mélancolique et artistique qui interroge notre capacité à trouver du sens à notre présence au monde.
« Ligne de fuite » (A Line Made by Walking), de Sara Baume, traduit de l’anglais (Irlande) par France Camus Pichon, Notabilia, 368 p., 23,50 €, numérique 15 €.
3. Soleil Oblique, Donal Ryan ( Albin Michel)

donal ryan

Cela fait maintenant plusieurs années que Donal Ryan explore à travers ses livres une géographie humaine riche et complexe. Du Cœur qui tourne (2015) à Tout ce que nous allons savoir (2019),en passant par Une année dans la vie de Johnsey Cunliffe (2017), il examine la complexité de ce qui fonde les êtres.
Dans soleil oblique, un recueil de nouvelles, Donal Ryan se glisse dans l'intimité de personnages perclus dans le malheur, dans les non-dits et dessine une cartographie de tragédies bouleversantes.
C'est un recueil de nouvelles poignantes qui fait surgir l'épiphanie au plus profond du désespoir. Les méandres de l'esprit qui flirtent parfois avec la cruauté rendent compte d'un cheminement moral fait de lumière et de renoncements.
Ces nouvelles décrivent une Irlande rurale modeste et silencieuse vingt histoires sublimement contées qui nous mènent au cœur de l’Irlande et des méandres du cœur humain.
Un vieil homme et son frère se retrouvent pris dans un banal cambriolage qui tourne mal ; dans une ville syrienne déchirée par la guerre, un prêtre irlandais enseigne aux jeunes un nouveau sport ; un homme qui a causé la mort de sa petite amie dans un accident de voiture se lie avec la mère de celle-ci ; un groupe d'amis décident de se venger d'un violeur…